/maisonextra
Navigation

Sainte-Adèle: impressionnant domaine privé à vendre

3 995 000$

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton 1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.

Coup d'oeil sur cet article

Ce domaine privé fait assurément partie des propriétés que l’on rêve tous de visiter un jour.

• À lire aussi: Orford: chaleureuse maison de campagne offrant une luminosité exceptionnelle

• À lire aussi: Mont-Saint-Bruno: majestueuse résidence aux abords du lac Seigneurial

Le «manoir» de près de 10 000 pieds carrés se trouve sur un incroyable terrain de 12 acres à Sainte-Adèle. 

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton

La maison, construite en 1930, a été entièrement rénovée en 2009. 

Cette restauration a toutefois été faite dans le respect du style d’origine. La propriété respire donc toujours la noblesse et l’élégance. 

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton

La maison comprend une multitude de pièces. 

On y retrouve cinq chambres, sept salles de bain, un salon feutré et un autre hyper lumineux, une salle à manger dans laquelle on pourrait recevoir la reine et une cuisine avec beaucoup de charme. 

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton

La propriété offre aussi une salle de sport plutôt accueillante, une salle de jeux mansardée, un espace cellier ainsi que cinq garages. 

Les invités peuvent profiter d’une aile entière, qui est carrément un appartement et a été ajoutée en 2009. 

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton

Le bâtiment est doté de nombreuses terrasses offrant une vue magnifique sur le terrain et sur les Laurentides. 

Le terrain est tout aussi «de luxe» que la maison, avec sa forêt vierge, une montagne, une rivière, une cascade qui se déverse dans une piscine naturelle de 18 par 40 mètres et plusieurs aires de repos. 

1975 Ch. de Deauville, Sainte-Adèle.
site web Groupe Sutton

Cette propriété à couper le souffle est à vendre par Frédéric Mainville, Olivier Germain et Andrew Pink, du groupe Sutton. À qui la chance?