/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le rôle clé du Laboratoire de santé publique du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Si le virus continue de causer autant de problèmes en Europe, c'est surtout à cause des variants. Ici, on fait énormément d'efforts pour identifier les personnes qui en sont porteuses et les isoler. Et tout ça, ça passe par le Laboratoire de santé publique du Québec.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec franchit le cap des 300 000 cas

• À lire aussi: Les États-Unis envisagent de «prêter» 1,5 million de doses d’AstraZeneca au Canada

• À lire aussi: Le vaccin AstraZeneca est «sûr et efficace», assure l’EMA

C'est un endroit stratégique dans la lutte contre la COVID-19. La première étape est de trouver les cas positifs après le dépistage. Cela se fait dans 80 laboratoires de la province. On effectue ensuite un criblage pour détecter la présence de variants. Cette analyse est réalisée dans 15 centres désignés. Il y a quelques semaines encore, le Laboratoire de santé publique était le seul à le faire.

«C'est l'interprétation des quatre courbes différentes, les quatre cibles qu'on recherche, qui nous permet de déterminer s'il y a présence ou non de mutation», mentionne Lyne Desautels, coordonnatrice en biologie moléculaire.

L’opération pour effectuer le séquençage dure 24 heures. Tout le processus de préparation et d'analyse dure au moins 10 jours.

«Par criblage, on en a un peu plus de 2000 qui ont été criblés positifs, donc détectés comme variants présomptifs. Après, confirmés par séquençage, on en a un peu plus de 500. Montréal, Lanaudière, Laurentides, Laval, ce sont essentiellement des variants britanniques», explique Sandrine Moreira, responsable provinciale du Sequencage.

Actuellement, ce sont 1200 séquençages qui sont faits au Québec et ce chiffre continue d’augmenter. On espère atteindre le cap des 1800 au cours des prochaines semaines.

Ils se concentrent en priorité sur les variants, pour alerter les personnes infectées et arrêter la propagation. Leur travail pourrait nous aider à retrouver plus rapidement une vie normale.

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres