/news/coronavirus
Navigation

Vaccination à Québec: des gens qui n’ont pas de rendez-vous causent des retards aux cliniques

Coup d'oeil sur cet article

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a profité de l’ouverture de sa clinique de l’Université Laval jeudi pour rappeler que les rendez-vous sont obligatoires, plusieurs personnes ayant tenté de se faire passer pour proches aidants afin de se faufiler jusqu’à une dose.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec franchit le cap des 300 000 cas

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

La situation a même provoqué jusqu’à deux heures d’attente inutile à la clinique d’ExpoCité mercredi. Quelque 1700 rendez-vous étaient donnés dans la journée, mais plusieurs personnes supplémentaires se sont présentées.

« Les gens se sont présentés accompagnés par des gens qui n’avaient pas de rendez-vous, mais qui voulaient se faire vacciner. [...] On a été obligé d’avoir beaucoup de négociations », explique Patricia McKinnon, directrice de la campagne de vaccination à Québec.

Les premiers patients ont été reçus jeudi à la clinique de vaccination de l’Université Laval, dont Ginette Vermette, 75 ans. Tous ont vanté l’organisation efficace de l’endroit alors qu’une attente avait été observée à la clinique d’ExpoCité dans les derniers jours.
Photo Pierre-Paul Biron
Les premiers patients ont été reçus jeudi à la clinique de vaccination de l’Université Laval, dont Ginette Vermette, 75 ans. Tous ont vanté l’organisation efficace de l’endroit alors qu’une attente avait été observée à la clinique d’ExpoCité dans les derniers jours.

Le CIUSSS rappelle que les accompagnateurs admissibles à la vaccination sont des proches aidants de 70 ans et plus, qui passent au moins trois jours par semaine avec la personne vaccinée. Et un rendez-vous est évidemment obligatoire.

« On a eu des gens de 28 ans qui se sont présentés comme proches aidants et qui voulaient être vaccinés. On en a vu de tous les âges qui ne respectaient pas les règles », déplore Mme McKinnon.

Photo Pierre-Paul Biron

Vaccination à l’Université Laval

Le CIUSSS bénéficie aussi depuis jeudi d’une capacité vaccinale supplémentaire de 13 000 vaccins par semaine avec l’ouverture de la clinique de l’Université Laval.

Mise en place en quelques semaines à peine, la clinique installée dans le pavillon Alphonse-Desjardins compte 14 postes de vaccination.

Les gens rencontrés sur place se disaient satisfaits de l’efficacité du site, déjà bien rodé.

Photo Pierre-Paul Biron

« Je voyais jeudi qu’il y avait certaines critiques parce que ça attendait à ExpoCité, mais ce matin j’ai été surprise, chaque fois que tu tournes d’une place à l’autre, quelqu’un nous reçoit, nous oriente, ça va vraiment vite », confiait Ginette Vermette, 75 ans, venue se faire vacciner avec son conjoint Réal Audet.

Photo Pierre-Paul Biron

Encore le recrutement

Pour garder le cap, le CIUSSS devra encore une fois recruter. Environ 500 personnes ont été mobilisées dans la dernière semaine, mais on doit toujours trouver des vaccinateurs. 

Une liste d’une vingtaine de professionnels aptes à vacciner est disponible sur le site du CIUSSS et l’organisme invite ceux ayant des disponibilités à participer. 

Des étudiants de six programmes peuvent aussi vacciner dans la Capitale-Nationale avec des salaires très intéressants pour un emploi d’été.

Salaires offerts aux étudiants vaccinateurs à Québec (par heure)  

  • Étudiants et résidents en médecine : 32,55 $  
  • Étudiants infirmières auxiliaires : entre 21,42 $ et 26,96 $ (selon l’avancement dans la formation)   
  • Étudiants en soins infirmiers ou sciences infirmières : entre 26,96 $ et 34,81 $ (selon le niveau et l’avancement dans la formation)    
  • Étudiants en inhalothérapie : entre 26,96 $ et 30,68 $ (selon l’avancement dans la formation)   
  • Étudiants en techniques ambulancières : 23,53 $  
  • Étudiants en pharmacie : 21,26 $  
  • Étudiants sages-femmes : 26,96 $  
  • Le tout est accompagné d’une prime COVID de 4 % et de certains autres avantages sociaux   

À VOIR AUSSI       

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres