/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: l’industrie des bars demande une réouverture pour le 1er avril

Peter Sergakis Renaud Poulin
Photo 24 Heures, Alex Proteau Le président de l’Union des tenanciers de bars du Québec, Peter Sergakis (à gauche), et le président de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec, Renaud Poulin.

Coup d'oeil sur cet article

La Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec (CPBBTQ) et l’Union des tenanciers de bars du Québec (UTBQ) réclament l’intervention du premier ministre afin de pouvoir rouvrir leurs établissements dès le 1er avril prochain.

Les deux regroupements ont d’ailleurs envoyé un message à François Legault pour solliciter son aide dans l’ensemble de la province. Les présidents Renaud Poulin et Peter Sergakis signent la lettre officielle. 

«Nos membres sont déçus de constater, une fois de plus, qu’ils sont les grands oubliés de cette pandémie», peut-on lire.  

Malgré les récents assouplissements du gouvernement, la CPBBTQ et l’UTBQ précisent conjointement qu’aucune lueur d’espoir n’est donnée à leur industrie qui est pourtant parmi les plus touchées par la crise sanitaire. 

Si des assouplissements sont permis, les propriétaires s’engagent à une rigueur absolue dans l’application des mesures. Avec le beau temps qui pointe à l’horizon, les bars espèrent aussi l’ouverture des terrasses le plus tôt possible.  

Depuis un an, les propriétaires de bars situés dans la région métropolitaine de Montréal n’ont pu opérer, au mieux, que pendant trois mois. 

Rappelons que Québec a annoncé le retour à l’action des salles d’entraînement et de spectacle pour le 26 mars prochain en zones rouges et que les salles de cinéma sont déjà ouvertes depuis le 26 février.

La CPBBTQ et l’UTBQ ont également rappelé que plusieurs propriétaires de bars et de restos-bars souffraient financièrement des effets de la pandémie. Ces établissements n’ont pas été la source de souches d’éclosion importantes, croit-on.

En juillet dernier, au moins 45 cas de COVID-19 avaient découlé de la fréquentation de bars dans la grande région de Montréal. Cinq personnes avaient d’ailleurs contracté le virus au Mile Public House, situé au Quartier Dix30, à Brossard.

Ce dernier incident avait forcé la Santé publique à mettre en place un registre pour traquer les cas positifs provenant des bars et des restaurants.

Un point de presse est prévu vendredi matin. 

– Avec l'Agence QMI

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres