/opinion/columnists
Navigation

Comment les Trudeau ont changé le Canada

Coup d'oeil sur cet article

J’écrivais samedi que le Canada a muté.

Qu’on est passé du Canada des deux peuples fondateurs au Canada postnational et multiculturel, où les francophones ne pèsent pas plus lourd dans la balance que n’importe quel autre groupe ethnique qui fait partie de la grande mosaïque canadienne. 

La révolution Trudeauiste

Dans ce Canada, ce n’est plus la notion des « deux peuples fondateurs » qui détermine la recevabilité de telle ou telle loi. 

C’est la Charte des droits et libertés.

Trudeau père a commencé la job en rapatriant la Constitution en 1982 sans l’accord du Québec. 

Et Trudeau fils l’a terminée en ouvrant toutes grandes les frontières du Canada et en déclarant que le pays qu’il dirige n’est rien de plus qu’un hôtel quatre étoiles géré par une série de principes.

Grâce au travail de papa et de fiston, qui n’ont jamais caché leur sympathie pour Castro et Mao, le « Grand bond en avant » trudeauiste a transformé les fondations mêmes du pays, pour ne pas dire son ADN. 

Le Canada que nos grands-parents, nos parents et nous avons connu n’est plus. Il a muté.

  • Écoutez le commentaire de Richard Martineau sur QUB radio:

Le monde est stoned

Dans ce Canada 2.0 qui ne juge que par les droits et libertés individuels, la loi 101 et la loi 21 sont irrecevables, car jugées discriminatoires. 

Quoi ? Imposer sa langue aux autres ? Mais c’est raciste !

Imposer ses valeurs et sa vision du vivre-ensemble aux autres ? Mais c’est fasciste !

Ce ne sont plus seulement les juges de la Cour Suprême qui pensent ça.

C’est un nombre de plus en plus important de Canadiens !

Il suffit de lire ce que les jeunes militants canadiens disent du Québec (in English only et sans aucune gêne) pour s’en rendre compte...

Les Québécois sont tribalistes. Refermés sur eux-mêmes. Intolérants. Frileux. Arriérés. Paranos. Incapables de s’ouvrir aux autres. Cramponnés à leur vision passéiste du pays.

Et vous pensez qu’on pourra efficacement défendre notre langue dans ce nouveau pays ?

Qu’on pourra imposer notre vision du vivre-ensemble ?

Ahahahahahahaha !!!

Justin a bien fait de légaliser le pot !

Nous sommes maintenant trop stoned pour voir la réalité telle qu’elle est !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Le nouveau boubou

La question, maintenant, est simple.

Que va faire François Legault quand le Canada va lui montrer son majeur bien dressé ? 

Comment va-t-il réagir quand le Canada va nous dire de prendre nos lois 101 et 21, de les rouler menu et de nous les foutre dans le derrière ?

Va-t-il prendre son trou ? Va-t-il dire « Pardon mononcle » ? Va-t-il réécrire ces lois pour les rendre acceptables aux yeux des nouveaux gardiens du Canada 2.0 ? 

Ou va-t-il faire ce que Bourassa avait menacé de faire sans avoir le courage de le faire ?

C’était bien joli, le Beau Risque dans les années 80, quand les Canadiens croyaient encore au récit national des deux peuples fondateurs.

Mais nous sommes en 2021. Bientôt, si ce n’est déjà fait, il y aura plus de Canadiens qui parleront mandarin que de Canadiens qui parleront français. 

C’est fini, les amis.

Over and Out.

Les Trudeau ont gagné.

On fait quoi ? On prend notre trou ? Cou-couche panier ?