/news/currentevents
Navigation

Course-poursuite et vol d’autopatrouilles sur l’A-73: le suspect se prend pour le superhéros Thor

Celui qui a causé une course-poursuite a comparu mardi

Coup d'oeil sur cet article

Marc-André Lavoie, l’homme qui a volé deux voitures de police et a causé une course-poursuite de 80 km sur l’autoroute 73, lundi midi, a demandé à être appelé «Thor» Lavoie en salle de cour. Une évaluation psychologique a été demandée. 

• À lire aussi: [EN IMAGES] Deux autopatrouilles volées: arrêté après une folle poursuite de 80 km

Le bref passage de l’homme devant le tribunal a permis d’en apprendre un peu plus sur celui qui fait face à une pléiade d’accusations.

Lors d’une première comparution, mardi matin, Marc-André Lavoie a d’abord insisté devant la juge pour être appelé «Thor» Lavoie, du nom du superhéros guerrier. 

PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE, JESSY POULIOT

Cette situation a incité le procureur de la Couronne, Jean-Sébastien Lebel, à demander une évaluation pour son aptitude à comparaître. Une demande qu’a refusée l’accusé de 30 ans. 

De retour en cour en après-midi, le procureur a présenté à la juge des éléments de la preuve pour étayer sa demande d’évaluation psychologique.

Il s’avère que des témoins ont affirmé que l’accusé était en crise et désorganisé au moment des faits. 

De plus, l’homme qui était torse nu et en culotte carreautée avait un collier à l’effigie du guerrier Thor dans le cou. L’emblème de ce superhéros est un marteau.   

Photo collaboration spéciale, Jessy Pouliot

L’accusé a fait savoir son mécontentement, lui qui se trouvait toujours hospitalisé au moment de sa comparution téléphonique. «Ce n’est pas exact», a-t-il dit.

Lavoie fait face à une série d’accusations de vol qualifié, dont le vol de deux voitures de police, l’une appartenant au SPVL et l’autre à la SQ.

D’autres accusations d’introduction par effraction, de refus de s’immobiliser ainsi que de conduite dangereuse apparaissent pour le moment sur l’acte d’accusation.   

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Course-poursuite jusqu’en Beauce

L’histoire a débuté lundi midi avec le signalement d’un homme désorganisé près d’un véhicule immobilisé sur l’autoroute 73 Sud, à Lévis. Une policière de Lévis s’est rendue sur place, mais Marc-André Lavoie en a profité pour s’emparer de l’autopatrouille.

Une poursuite a donc été enclenchée sur l’autoroute 73 Sud, puis un tapis à clous déployé dans le secteur de Saint-Simon-les-Mines, en Beauce, a mis fin à la course.

Résistant à son arrestation, l’homme a commis des voies de fait sur l’agent de la SQ qui tentait de lui passer les menottes, avant de lui voler à son tour son véhicule.

— Avec la collaboration de Jérémy Bernier