/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: hausse importante des cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale

Les 69 infections de mercredi représentent un sommet depuis la fin janvier

COVID-19: hausse importante des cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La hausse des nouveaux cas se poursuit à Québec avec un bilan d’un niveau pas observé depuis la fin janvier. Soixante-neuf nouvelles infections ont été confirmées dans la Capitale-Nationale mercredi, une situation qui inquiète.

• À lire aussi: COVID-19: 783 nouveaux cas et huit décès de plus au Québec

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

D’après les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), il fallait remonter au 27 janvier pour voir plus de cas quotidiens à Québec.

Quelque 73 nouveaux cas avaient été confirmés ce jour-là alors que se poursuivait la baisse des infections après le pic des Fêtes. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac, sur QUB radio:   

Pour la journée de mercredi, le taux de nouvelles infections est de 9,1 cas par 100 000 personnes à Québec. Sur la moyenne des 7 derniers jours, le taux s’élève à 6,1 cas par 100 000 personnes.

Augmentation dans les hôpitaux

Du côté des centres hospitaliers de Québec, la situation continue de se dégrader alors que 48 patients sont maintenant hospitalisés. Il s’agit d’une hausse de quatre en 24 heures. De ce nombre, huit patients sont aux soins intensifs.

Chef des soins intensifs à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), le Dr Mathieu Simon comprend le déconfinement graduel, mais parle de la situation actuelle comme d’une épée de Damoclès au-dessus de la tête de ses équipes.

« Le déconfinement, c’est le fun. On fait nous aussi partie de la population, on a envie de reprendre la normalité. Mais assis sur notre tour de guet, on voit que ça se réchauffe un peu et on est inquiets », confie le Dr Simon.

Rattraper le retard

Surtout que l’amélioration de la situation ces deux derniers mois n’a pas signifié qu’on se la coulait douce dans les hôpitaux.

« Le système hospitalier a tenté de rattraper le retard acquis dans les deux premières vagues. [...] À Québec, les soins intensifs sont pleins. Au lieu d’avoir le quart des lits occupés par des COVID, on en a actuellement six qui sont intubés. Mais les autres lits sont occupés par des patients qui ont eu des chirurgies, des cancers, des infarctus, etc. », explique Mathieu Simon.

L’ombre des variants

La Capitale-Nationale en est aussi rendue à 316 cas présomptifs de variant de la COVID-19. Quelque 26 cas de la souche britannique ont été confirmés jusqu’à maintenant, soit 11 en milieux d’éducation ou de garde, 4 en milieux de travail, 2 en milieux de soins et 9 « sans milieu assigné ». 

Cette nouvelle réalité doit également nous placer sur nos gardes, insiste le Dr Simon. La troisième vague « n’est pas encore inévitable », mais la population doit réaliser que le risque est réel. 

Le médecin fait un parallèle entre l’attitude à adopter à l’heure actuelle et celle que l’on a sur la route.

« Pour la majorité d’entre nous, ce n’est pas par peur d’une contravention qu’on roule à 30 km/h dans une zone scolaire, c’est parce qu’on sait que ça peut être dangereux. [...] Ça devrait être la même chose avec la COVID. Quand on enlève des restrictions, il faut être en mesure de faire confiance aux gens de ne pas rouler 100 dans la zone de 30 », souligne l’intensiviste.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres