/investigations/polices
Navigation

Un ex-Nomads de retour parmi l’élite

pat burns
Photo d'archives Walter Stadnick (en haut) et Donald Stockford, deux rares ex-membres du défunt chapitre Nomads à faire encore partie des Hells en 2021.

Coup d'oeil sur cet article

Les Hells Angels du chapitre de Sherbrooke ont accueilli un revenant de la défunte section Nomads comme nouvelle recrue.

• À lire aussi: Des Hells tirés à quatre épingles

Donald « Pup » Stockford, qui avait fini de purger une peine de 15 ans de pénitencier infligée après son arrestation dans l’opération Printemps 2001, est discrètement devenu le sixième membre actif des Hells sherbrookois au cours de l’année 2020, a appris notre Bureau d’enquête.

« En pénitence » 

La nomination de l’Ontarien de 58 ans, qui a été vice-président des Nomads alors qu’ils étaient dirigés par Maurice « Mom » Boucher, coïncidait avec la réouverture officielle de ce chapitre des Hells dont les activités étaient suspendues depuis 2009. 

On disait cette section « en pénitence » depuis que leur ancien sergent d’armes Sylvain Boulanger a trahi la bande et révélé ses secrets aux policiers en devenant délateur pour l’opération SharQc contre 2,9 millions $.

Stockford et son mentor Walter Stadnick, un autre ex-membre des Nomads, avaient été condamnés en même temps pour complot de meurtre, trafic de drogue et gangstérisme au terme d’un mégaprocès tenu en anglais à Montréal en 2004. 

Rare, mais Pas le seul 

Stadnick, ex-président national des Hells et lui aussi originaire de l’Ontario, a également réintégré le gang de motards au terme de sa peine d’incarcération, mais au sein du chapitre de Niagara, selon nos sources. 

La grande majorité des ex-membres du chapitre Nomads, que les Hells du Québec ont démantelé en 2004, se sont désaffiliés de la bande pendant leur détention et ne sont pas revenus dans ses rangs après leur libération.