/news/coronavirus
Navigation

Il faut «réfléchir» à un retour au palier d’alerte rouge

111 nouvelles infections s’ajoutent dans la Capitale-Nationale, 40 sur la Rive-Sud

Il faut «réfléchir» à un retour au palier d’alerte rouge
Photo d'archives, Didier Debusschere

Coup d'oeil sur cet article

La remontée des cas de COVID-19 à Québec la semaine dernière n’était visiblement pas qu’un accident de parcours. La Capitale-Nationale a enregistré plus de 100 cas pour la deuxième journée consécutive, si bien qu’on devrait « réfléchir » à un retour à la zone rouge, croit une experte.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 891 cas supplémentaires, 5 nouveaux décès

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: [EN IMAGES] COVID-19: les centres de dépistage débordent à Québec

Avec 111 cas lundi, la remontée des nouvelles infections se consolide à Québec.

Dans la semaine du 14 au 20 mars, la moyenne quotidienne des cas dans la Capitale-Nationale s’élevait à 40 cas, un nombre qui a grimpé à 75 cas par jour la semaine dernière. 

Retour au rouge?

De tels chiffres ont fait dire lundi au ministre Christian Dubé qu’une troisième vague frappait. Pour Roxane Borgès Da Silva, professeure en santé publique, les récentes données sont suffisantes pour s’interroger sur le palier d’alerte en vigueur. Un retour au rouge serait-il la solution ?

« Il faut y réfléchir parce qu’on pourrait se retrouver avec une troisième vague plus fulgurante [que les deux premières] », analyse la professeure de l’école de santé publique de l’Université de Montréal.

Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio: 

Le palier d’alerte n’est toutefois pas la seule variable. Il faut avant tout que les gens soient responsables. « Zone rouge ou pas, ça dépend de l’adhésion. [...] Le nerf de la guerre c’est de réduire les contacts », ajoute Mme Borgès Da Silva.

Stable... pour l’instant

Voyant les chiffres, l’experte s’inquiète particulièrement pour ceux qui pourraient être victimes du ressac d’une troisième vague.

« Je trouve que ce n’est pas acceptable qu’on dise qu’on rouvre, et tant pis pour les 20 à 60 ans qui vont se retrouver aux soins intensifs », déplore-t-elle.

La situation est toujours stable dans les hôpitaux de Québec, mais les impacts de la hausse récente pourraient mettre jusqu’à une dizaine de jours avant de se faire sentir. Quelque 33 personnes demeurent hospitalisées sur les unités COVID de la région, dont 8 aux soins intensifs.

Record au Bas-Saint-Laurent

Parmi les autres régions surveillées de près par le gouvernement, le Bas-Saint-Laurent a atteint hier un nouveau sommet de cas quotidiens avec 54 nouvelles infections.

Ce nombre supplante le précédent sommet, atteint la semaine dernière, qui était de 46 nouveaux cas.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la situation s’est stabilisée avec 25 nouveaux cas.

—Avec la collaboration de Nicolas Saillant

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres