/finance/business
Navigation

La SAQ épargnée par la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

La fermeture des restaurants et des bars durant plusieurs mois n’a visiblement pas ralenti les profits de la Société des alcools du Québec (SAQ), qui a récolté 458,6 millions $ (+2,4 %) entre septembre et janvier.

La SAQ a dévoilé, mardi, les résultats financiers de son 3e trimestre 2020-2021. Durant cette période, la société d’État a vu ses ventes bondir de 3,9 % par rapport à 2019-2020, pour atteindre 1,27 milliard $. 

La direction affirme que les impacts de la pandémie ont « continué de générer un déplacement des ventes faites auprès des titulaires de permis vers le réseau des succursales, des agences et des épiciers ».  

En fait, les ventes auprès des consommateurs ont augmenté de 128,7 M$, ce qui a épongé les pertes créées par l’interruption de la plupart des activités dans les secteurs de la restauration et des bars. Les ventes auprès des titulaires de permis ont, quant à elles, reculé de 115,5 M$. 

Il n’y a pas que le réseau de magasins de la SAQ qui ait vu grimper ses chiffres, et ce, malgré une baisse d’achalandage de 22,4 %.  

Les ventes réalisées auprès du réseau des grossistes-épiciers, notamment chez les géants de l’alimentation Metro, Sobeys et Loblaw, ont aussi augmenté de 26,6 M$ (21,7 %), pour atteindre 149,2 M$.  

Pression sur le site en ligne

Le site transactionnel de la SAQ a continué d’être sous pression au trimestre dernier. En raison de la pandémie, plusieurs consommateurs préfèrent maintenant magasiner leurs vins et leurs spiritueux en ligne. 

Les ventes sur le site SAQ.com ont plus que doublé au troisième trimestre. Elles ont grimpé de 125,8 % par rapport à l’exercice financier précédent. Elles représentent 3,6 % des ventes effectuées auprès des consommateurs. 

À la fin janvier, la SAQ a procédé à une mise à jour « majeure » de son infrastructure technologique, ce qui a entraîné l’interruption, durant huit jours, de ses services en ligne. L’impact de ces travaux de transformation numérique devrait se refléter sur le prochain rapport financier. 

Par ailleurs, entre septembre et janvier, la direction de la SAQ dit avoir injecté environ 5,8 M$ dans différentes mesures liées à la pandémie. 

Pour l’exercice financier 2020-2021, le gouvernement du Québec s’attend à recevoir 1,2 milliard $ de la SAQ. Il s’agit d’une baisse de 21 M$ par rapport aux prévisions faites en mars 2020.

À VOIR ÉGALEMENT