/misc
Navigation

L’énorme défi de la troisième vague

L’énorme défi de la troisième vague
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Ça y est, la troisième vague de COVID-19 est bel et bien en train de déferler sur le Québec.

Après les deux premières, on devrait avoir compris le principe et être en mesure d’appliquer les solutions rapidement, mais, cette fois, les variables sont différentes.

Un défi plus complexe

C’est un tout nouveau défi de communication qui attend le gouvernement Legault, puisque la fameuse troisième vague arrive à un bien mauvais moment. 

Parmi les facteurs à considérer, il y a l’arrivée du printemps. Le soleil, le réchauffement et les beaux jours vont redonner espoir aux Québécois, mais ils vont également rendre le contrôle des rassemblements plus difficile. 

Disons simplement que c’est moins pénible de rester chez soi quand il fait tempête et -1000 degrés dehors que quand il fait soleil avec un beau 12 degrés.

L’autre facteur, c’est la vaccination de masse. Il s’agit d’une bonne nouvelle, mais elle vient embrouiller le message gouvernemental.

En accélérant la distribution des vaccins, le gouvernement donne espoir aux Québécois, mais c’est un couteau à deux tranchants.

Les aînés, privés de visites depuis des mois, ont presque tous reçu une première dose. Nombreux seront ceux qui se sentiront assez « protégés » pour se permettre quelques petits passe-droits à Pâques.

Le cha-cha-cha des mesures

Ouvre, ferme, ouvre, «présentiel» ou distancié, plus personne ne s’y retrouve. La situation bouge tellement vite que le premier ministre a changé de message sur la troisième vague en l’espace de deux jours. 

Devant ce constat, pourquoi faire retourner les élèves de secondaire 3, 4 et 5 en classe à temps plein ?

Le gouvernement n’a plus le luxe d’implorer la compréhension du public et les entreprises ne pourront pas passer à travers un nouveau potentiel ralentissement.

Son seul espoir, c’est que les hospitalisations ne repartent pas à la hausse, mais c’est déjà le cas chez nos voisins de l’Ontario.