/news/coronavirus
Navigation

Dépistage massif: 44 cas de COVID-19 au Séminaire Saint-François

À l'avant-plan, des élèves de deuxième secondaire en hockey-études qui venaient de se faire dépister mercredi avant-midi.
Photo Daphnée Dion-Viens À l'avant-plan, des élèves de deuxième secondaire en hockey-études qui venaient de se faire dépister mercredi avant-midi.

Coup d'oeil sur cet article

L’opération de dépistage massif va bon train au Séminaire Saint-François, où on compte désormais 44 cas positifs. Les variants changent définitivement la donne, selon le directeur Luc Savoie, qui constate que le virus s’est propagé cette fois-ci «à une vitesse lumière».

• À lire aussi: Importante éclosion: dépistage massif ordonné au Séminaire-Saint-François

• À lire aussi: COVID-19: des cas de variants forcent la fermeture du Séminaire Saint-François

«C’est vraiment plus rapide, c’est même pas proche de ce qu’on a connu cet automne», lance M. Savoie. Avant, on avait quelques cas dans un groupe, là sur deux groupes on est à 37 élèves sur 40. Ç’a été vraiment vite.»  

Le directeur du SSF, Luc Savoie
Photo Daphnée Dion-Viens
Le directeur du SSF, Luc Savoie

Les cas sont presque tous concentrés dans deux groupes de concentration sportive. Le directeur assure que les consignes sanitaires ont été respectées à la lettre.  

«C’est difficile de comprendre ce qui s’est passé, mais la santé publique m’a carrément dit de ne pas chercher de coupable», dit-il. 

Au total, 40 élèves et 4 membres du personnel sont positifs, selon les derniers résultats disponibles. 

À l'avant-plan, des élèves de deuxième secondaire en hockey-études qui venaient de se faire dépister mercredi avant-midi.
Photo Daphnée Dion-Viens

Dépistage en cours

Mercredi avant-midi, plusieurs élèves patientaient en file à deux mètres de distance devant l’établissement avant de passer un test de dépistage dans le gymnase de cette école secondaire privée de Saint-Augustin-de-Desmaures, près de Québec.  

L’opération se déroulait rondement. Une quinzaine de minutes étaient nécessaires pour compléter l’opération, selon les élèves rencontrés par Le Journal en début d’avant-midi. 

Peu avant midi, plus de la moitié des personnes ciblées s’étaient présentées puisque 500 tests avaient été réalisés. Le dépistage massif vise 870 élèves en plus des membres du personnel de l’établissement. 

Tous les parents rencontrés étaient satisfaits du déroulement des événements, sans être trop inquiets. «La direction a vraiment été proactive» a affirmé Martin Badeau, le père d’un garçon en deuxième secondaire. 

La direction du Séminaire a décidé de fermer l’établissement lundi midi, alors que les cas positifs s’accumulaient. «Ma grande crainte, c’était l’heure du dîner lundi, explique M. Savoie. Les élèves doivent enlever leur masque pour manger et ils sont parfois proches, je n’ai pas voulu prendre de chances. C’est sûr que les jeunes aimeraient mieux être à l’école, mais ils comprennent, ils sont habitués au virtuel.» 

Les élèves rencontrés hier ne semblaient pas trop déstabilisés par ce changement. «La seule chose qui est plate, c’est de ne plus pouvoir faire notre sport», a lancé un élève de deuxième secondaire qui est dans un programme de hockey-études. 

Le directeur attend les résultats du dépistage massif, qui devraient être connus en fin de journée demain, et les consignes de la santé publique pour déterminer quand l’établissement rouvrira ses portes. 

Onze groupes sur 35 devront néanmoins rester en isolement pour 14 jours.  

Le directeur se réjouit néanmoins de constater que parmi les élèves infectés, on compte plusieurs jeunes asymptomatiques ou avec de légers symptômes. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres