/news/politics
Navigation

Photo embarrassante: le PLQ et QS invitent Fitzgibbon à se retirer

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire et le Parti libéral du Québec demandent à Pierre FItzgibbon de se retirer de son poste de ministre de l’Économie le temps qu’il se conforme au code d’éthique des députés de l’Assemblée nationale, après de nouvelles révélations embarrassantes sur ses liens d’affaires.

• À lire aussi: Une photo de Fitzgibbon et Legault soulève des questions

• À lire aussi: Le cas de Pierre Fitzgibbon «va ternir l’image du gouvernement», croit Michel Girard

• À lire aussi: Une photo de Fitzgibbon et Legault soulève des questions

Mercredi, notre Bureau d’enquêtes a rapporté que Pierre Fitzgibbon avait joué les entremetteurs entre le premier ministre François Legault et le cofondateur de White Star, un fonds géré dans un paradis fiscal dans lequel il est lui-même investisseur.

Sur cette photo affichée sur le compte Twitter du premier ministre en janvier 2019, on voit le ministre de l'Économie Pierre Fitzgibbon, un cofondateur de White Star Éric Martineau-Fortin, Patricia Barbizet, une investisseuse dans White Star, le premier ministre Legault et son épouse. le premier ministre François Legault affirme avoir eu un dîner notamment avec un des cofondateurs de White Star et le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon à Paris. «Très heureux d’avoir participé à un autre dîner économique hier soir notamment avec Patricia Barbizet de Temaris et Eric Martineau-Fortin de White Star Capital. De bonnes discussions sur l’économie!» affirme-t-il. Crédit photo: capture d'écran tirée de Twitter
PHOTO D’ÉMILIE NADEAU PUBLIÉE SUR LE COMPTE TWITTER DE FRANÇOIS LEGAULT
Sur cette photo affichée sur le compte Twitter du premier ministre en janvier 2019, on voit le ministre de l'Économie Pierre Fitzgibbon, un cofondateur de White Star Éric Martineau-Fortin, Patricia Barbizet, une investisseuse dans White Star, le premier ministre Legault et son épouse. le premier ministre François Legault affirme avoir eu un dîner notamment avec un des cofondateurs de White Star et le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon à Paris. «Très heureux d’avoir participé à un autre dîner économique hier soir notamment avec Patricia Barbizet de Temaris et Eric Martineau-Fortin de White Star Capital. De bonnes discussions sur l’économie!» affirme-t-il. Crédit photo: capture d'écran tirée de Twitter

« Nous demandons au premier ministre, prenez M. Fitzgibbon, sortez-le du conseil des ministres et demandez-lui de mettre ses affaires en ordre », a réagi le député solidaire Vincent Marissal, mercredi, en réaction à ces révélations. 

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Fitzgibbon avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

Le ministre ne peut conserver ses fonctions, dont celle de gérer Investissement Québec et son « énorme budget », compte tenu des nombreuses apparences de conflits d’intérêts dont il fait l’objet, a-t-il martelé.

Le porte-parole libéral en matière d’éthique, Gaétan Barrette, demande-lui aussi au ministre Pierre Fitzgibbon de se retirer du conseil des ministres.

« Selon moi, M. Legault a une éthique que je vais qualifier d’élastique, de flexible, d’électoraliste, selon l’ère du moment. Dans l’opposition il était girouette et là il a une attitude éthique qui est au gré du vent », croit-il.

Le Parti québécois n’est pas allé jusqu’à demander la démission du ministre de l’Économie, mais juge qu’il s’agit d’un test de « leadership » pour le premier ministre qui devra choisir entre protéger Pierre Fitzgibbon ou l’intégrité de son parti.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Même si le premier ministre affirme qu’il ne savait rien des liens d’affaires entre son ministre et le confondateur de White Star au moment de leur rencontre, ce nouvel épisode remet en question son intégrité, selon le porte-parole du parti en matière d’éthique, Martin Ouellet,

« Je ne remets pas en doute la parole du premier ministre, mais permettez-moi d’avoir quelques questionnements, a-t-il dit. Ce ne sont pas de petits dîners de chambre de commerce qu’on organise ici. »

Il ajoute que le Parti québécois va contacter la commissaire à l’éthique de l’Assemblée nationale, Ariane Mignolet, pour s’assurer que les révélations de mercredi soient prises en compte dans l’enquête qu’elle mène présentement au sujet de Pierre Fitzgibbon, la quatrième depuis l’élection de la Coalition avenir Québec en 2018.