/news/transports
Navigation

Le 3e lien amènera une «révolution» pour le transport en commun, dit Lehouillier

Lehouillier emballé à la suite d’une rencontre avec Legault

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.
Photo Dominique Lelièvre Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.

Coup d'oeil sur cet article

Le troisième lien s’inscrira dans une véritable « révolution » du transport en commun dans la région de Québec, a dit mercredi Gilles Lehouillier, après une rencontre d’environ une heure avec le premier ministre François Legault.

• À lire aussi: Les coûts du 3e lien auraient explosé, soupçonne l'opposition

• À lire aussi: Budget Girard: Labeaume et Lehouillier repartent bredouilles

Deux semaines après un tête-à-tête avec Régis Labeaume, M. Legault a répété l’exercice avec le maire de Lévis pour discuter entre autres de l’évolution du projet de tunnel entre sa ville et Québec.

Selon ce qu’a rapporté M. Lehouillier, les projets de tunnel et du tramway de Québec seront « parfaitement arrimés ». M. Legault aurait mentionné vouloir réaliser « une des plus belles dessertes » en matière de transport collectif.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.
Photo Dominique Lelièvre

Il est question du déploiement de voies réservées du côté de Québec, mais également du côté de Lévis, « pour vraiment amener une interconnexion régionale extrêmement forte », pour laquelle le gouvernement fédéral sera d’ailleurs « interpellé », a affirmé le maire.

Une boucle

Les interconnexions du transport public entre les deux rives permettront de relier les deux centres-ville, mais aussi leurs régions, espère-t-il. « Ça va créer une boucle et ça va créer un effet de rapidité, de convivialité. »

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.
Photo Dominique Lelièvre

« C’est une révolution. Il [M. Legault] m’a même parlé lui-même d’une révolution au niveau du transport en commun qui s’en vient », a déclaré Gilles Lehouillier.

Si, à Québec, le maire Labeaume a affirmé que « quelque chose accroche » dans le dossier du tramway, « je n’avais pas ce ton-là de la part du premier ministre, c’est le contraire », a évalué son homologue lévisien.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.
Photo Dominique Lelièvre
Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.

« Le gouvernement est tout aussi déterminé avec le tunnel Québec-Lévis qu’il l’est avec le tramway », a-t-il constaté, disant que François Legault l’a même « félicité » pour son appui « indéfectible » au tramway.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a répondu aux questions des médias à la sortie d’une rencontre d’environ 60 minutes avec le premier ministre du Québec, François Legault.
Photo Dominique Lelièvre

Coûts inconnus

La rencontre n’aura pas permis d’en savoir plus sur les coûts de construction du troisième lien, ou son échéancier, mais la CAQ parle toujours d’une première pelletée de terre avant la prochaine élection provinciale de l’an prochain, selon le maire.

M. Lehouillier n’a pas vu de plan non plus, mais une présentation du tunnel serait imminente, « surtout que maintenant, le projet de tramway a avancé pas mal », a-t-il mentionné.

En janvier 2020, des informations ont circulé voulant qu’un lien sous-fluvial de centre-ville à centre-ville soit privilégié et qu’il y ait une voie dédiée à un mode de transport en commun dans chaque direction, en plus des voies pour les automobilistes. Le gouvernement a déjà écarté un tracé passant par l’île d’Orléans.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.