/news/society
Navigation

Nouveau comptoir alimentaire à Mani-Utenam

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau comptoir alimentaire a ouvert ses portes sur la Côte-Nord. La communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam s’est dotée de ce service pour répondre à un besoin grandissant.

Le comptoir alimentaire Nishk a été créé il y a quelques mois au moment où la pandémie de COVID-19 avait déjà commencé à exacerber la précarité dans la communauté.

«C’est au moins 100 personnes par mois qu’on peut desservir», a indiqué Karine Fontaine, coordonnatrice de l'organisme.

«Il faut juste que la personne ose demander. Des fois, le monde est gêné. Nous, on n’est pas là pour les juger. On accepte tout le monde et on comprend toutes les situations.»

Ce comptoir alimentaire a été aménagé à même les locaux de la Maison de la famille, un organisme qui offre des services à Mani-Utenam.

«Il y a des intervenantes en haut. Elles peuvent, des fois, nous référer des clients. Elles connaissent les besoins. Nous, si on a des clients, on peut les référer à elles, selon les dépendances des personnes», a précisé Karine Fontaine.

Bien qu’il reçoive de nombreux dons, l’organisme, qui a un budget de fonctionnement de 280 000$, lance une campagne de financement.

Elle prend la forme d’une guignolée qui se tiendra en décembre prochain, d’un tirage et d’un spectacle virtuel bénéfice prévu le 23 avril et mettant entre autres en vedette Florent Vollant.