/entertainment/star-academie
Navigation

«Star Académie»: une double élimination dimanche

Lunou Zucchini
Photo Agence QMI, Joel Lemay Lunou Zucchini

Coup d'oeil sur cet article

Signe que la fin approche et que le nombre d’aspirants doit diminuer, le prochain variété de Star Académie sera marqué par une double élimination, ce qui signifie que quatre candidats – Lunou Zucchini, William Cloutier, Shayan Heidari et Maëva Grelet – sont en danger cette semaine.

• À lire aussi: Période d’écriture pour Ginette Reno

La procédure de vote demeurera la même qu’à l’habitude dimanche prochain : un(e) académicien(ne) sera protégé(e) par le public, un(e) autre par les professeurs, et les deux autres devront solidairement plier bagage.

Or, à compter du 18 avril, lorsqu’on entrera dans les demi-finales, puis le soir de la finale, seuls les téléspectateurs auront leur mot à dire sur le sort des candidats, a révélé Lara Fabian dans la quotidienne de mardi, dans laquelle, en plus de Lunou, William, Shayan et Maëva, Rosalie Ayotte a aussi dû passer en prestation devant le corps professoral.

«Beau, beau»

À l’aube du neuvième variété, nos jeunes talents avaient été encouragés par leur directrice à se commettre en français lors des évaluations et des numéros de mises en danger cette semaine, et la recommandation a porté ses fruits.

Shayan – qui se retrouve en danger pour une deuxième semaine consécutive – a fait découvrir la pièce Malheur, malheur, de Gims, à Ariane Moffatt qui ne l’avait jamais entendue, et a reçu de la bouche de Gregory Charles le compliment que son interprétation était «impeccable».

Lunou Zucchini
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Maëva a été la seule à chanter en anglais, plus précisément Not in That Way, de Sam Smith. Elle a été épaulée sincèrement par Ariane Moffatt et Lara Fabian, qui lui ont signalé que ses envolées vocales étaient plus ancrées et qu’elle avait maintenant davantage en elle d’ouverture et de compréhension de la musique.

En revanche, Gregory Charles s’est montré impitoyable quand est venu son tour de se prononcer, soulignant des erreurs dans la prononciation de l’anglais et une rythmique instable. «Pour moi, ça n’a pas marché du tout», a-t-il tranché.

Maëva Grelet
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Maëva Grelet

De l’autre côté de la porte, les collègues académiciens de Lunou ont vanté que sa relecture de Allô maman bobo, d’Alain Souchon, était parfaite. «C’était beau, beau», ont opiné les professeurs en guise de jeu de mots. Ariane Moffatt a quand même pointé à Lunou qu’elle aurait certaines notes à affiner.

En tête-à-tête avec Lunou après l’annonce des mises en danger, Lara Fabian a mentionné à cette dernière qu’elle a ce qu’il faut pour relire des chansons de voix masculines et a salué son talent de conteuse.

Liberté

Enfin, William a demandé à son pote Guillaume de l’accompagner à la guitare sur Les aurores, de Mara Tremblay.

Lunou Zucchini
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Lara, Ariane et Gregory, s’ils ont indiqué à William quelques faiblesses au niveau de sa justesse, ont quand même été épatés de le voir s’approprier ainsi un morceau qui, de prime abord, ne lui ressemble pas. «C’est la liberté que j’aime, dans ce que j’ai vu aujourd’hui», l’a félicité Lara Fabian.

Le public pourra voter pour protéger un candidat de Star Académie de l’élimination lors du variété de dimanche, à 19h, à TVA.

Le baromètre des plus grands chanteurs et chanteuses québécois