/opinion/columnists
Navigation

Vaccination: le mont Everest de la connerie

Woman doctor nurse in medical uniform and protective mask making vaccination senior elderly man
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Avant-hier, plus de 107 000 Montréalais de 60 ans et plus n’avaient toujours pas pris rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin contre la COVID. 

Plus de 107 000.

Allo ?

You-hou ?

Y a quelqu’un ?

PAS D’AUTRE SOLUTION

Je voudrais parler à ceux et celles qui font partie de ces 107 000.

Regardez, c’est pas compliqué.

Ou on reste chez nous jusqu’à ce que le virus se lasse et décide de faire ses bagages.

Ou on se fait vacciner.

Il n’y a pas d’autres solutions. 

Vous êtes écœurés de tourner en rond dans votre logement ? Vous rêvez de reprendre un semblant de vie normale ?

ALORS FAITES-VOUS VACCINER, BON DIEU, QU’ON EN FINISSE !  

  • Écoutez l'éditorial de Richard Martineau sur LCN et QUB radio:   

De grâce, ne me dites pas que vous êtes anti-vaccin.

Dites que vous avez oublié de vous pointer, que vous avez pris rendez-vous, mais que vous aviez un empêchement, que votre condition médicale vous empêche de recevoir un vaccin, sortez n’importe quelle excuse, même la plus invraisemblable, mais de grâce, ne me dites pas que vous êtes anti-vaccin. 

Pas aujourd’hui. Pas avec l’année de merde qu’on vient de passer. 

C’est comme si vous ne saviez pas nager, que vous étiez tombé en bas d’un bateau en pleine mer, qu’un bon samaritain vous avait lancé une bouée de sauvetage, et que vous aviez répondu : « Non, merci, sans façon, je préfère couler... »

TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND

Des cons, on en a vu des milliers, cette année.

Des gens qui croient que les démocrates gèrent un réseau international de traite d’enfants pour satanistes pédophiles, que Bill Gates a créé la COVID pour nous implanter des puces sous la peau ou que Pierre Bruneau est un reptilien. 

Mais le mouvement anti-vaccin est le boutte du boutte.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Le mont Everest de la connerie, que dis-je, le terminus de l’imbécillité. 

Après ça, y a rien. 

C’est l’extrême limite. 

On ne peut pas être plus con qu’un con anti-vaccin.

Certains aventuriers ont tenté de repousser encore plus loin les frontières de la bêtise (en affirmant que la meilleure façon de lutter contre le racisme était de ne pas mélanger les races, par exemple, ou en tentant d’établir un lien direct entre la hausse du nombre d’agressions sexuelles en Occident et la diffusion des cartoons de Pépé le Pew), mais en vain.

Ils se sont approchés du point limite de la connerie, mais ne l’ont pas dépassé.

Le mouvement anti-vaccin est comme un trou noir : il aspire toute lumière pour ne renvoyer que ténèbres et obscurité.

  • Écoutez l'entrevue de Martin-Joseph Lamontagne, travailleur en CHSLD, au micro de Richard Martineau sur QUB radio:

ÇA REND RAP

Vous ne croyez pas à la médecine ?

Parfait ! On va vous retirer votre carte d’assurance maladie, tiens. 

La prochaine fois que vous tomberez malade, vous irez vous faire irriguer le colon dans un chalet en bois rond de Saint-Basile-les-Coin-Coin par un ancien directeur de fanfare convaincu d’être la réincarnation de Raspoutine. 

Ça, c’est de la science, les amis !

Rien de mieux que de se faire enrouler dans de la pellicule Pelli moulante par un moine défroqué pour combattre le cancer ! 

Dire que pendant ce temps, des gens intelligents qui rêvent de se faire vacciner doivent attendre leur tour !

Décidément, j’ai tout vu, plus rien ne me surprendra...