/news/health
Navigation

Chaudière-Appalaches: un nouvel exploitant au Manoir Liverpool

Chaudière-Appalaches: un nouvel exploitant au Manoir Liverpool
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Un nouvel exploitant s’est porté acquéreur du Manoir Liverpool, à Lévis, qui deviendra sous peu la Résidence Saint-Antoine. 

Le rapport d’enquête du CISSS de Chaudière-Appalaches sur la gestion de la résidence Manoir Liverpool de Lévis faisait état de comportements qui ont compromis «la santé, la sécurité l’intégrité ou le bien-être de plusieurs usagers». 

Rendu public en février dernier, le troublant rapport fait notamment état de résidents mal lavés, de bains non donnés sur des périodes allant jusqu’à trois semaines, de résidents oubliés à l’heure des repas, de sonnettes d’alarme de résidents ignorées par le personnel, de problèmes dans la gestion des médicaments et d'un manque de personnel «criant». 

La situation a été jugée «inacceptable et indescriptible» par la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais. 

Quelques semaines plus tard, le CISSS de Chaudière-Appalaches a annoncé des ententes en ressources intermédiaires avec le groupe Ébèn. 

Ce nouvel exploitant est en mesure, dès maintenant, de reprendre la gestion des activités, évitant ainsi le déménagement de la vingtaine de résidents encore sur place.  

Cet exploitant opère une dizaine d’autres RPA en Chaudière-Appalaches et au Québec. 

Un des objectifs de la transaction était de permettre aux usagers actuels de demeurer au sein de la résidence. 

Environ 90 personnes ont été interrogées dans le cadre de l’enquête sur le Manoir Liverpool, soit des usagers, des proches d’usagers actuels et anciens, des employés, d'ex-employés, des gestionnaires et les propriétaires de l’endroit.

Dans ses conclusions, le CISSS faisait état de «deux types de maltraitance: physique et organisationnelle». 

Ces manquements ne datent pas de la première vague de la pandémie, qui a durement touché le Manoir Liverpool. Certaines personnes ont fait état de comportements problématiques qui duraient «depuis plusieurs années».