/sports/hockey/remparts
Navigation

Des cas de variants chez les Remparts

Coup d'oeil sur cet article

Les quatre cas de COVID-19 qui ont été diagnostiqués chez des joueurs des Remparts de Québec proviennent d’un variant qui reste à être identifié.

• À lire aussi: 15 cas confirmés chez les Remparts et les Olympiques

• À lire aussi: Les séries repoussées en raison de la COVID

En date de mercredi, deux des quatre joueurs touchés démontraient des symptômes.

Leur état n’est toutefois pas critique selon nos informations. 

Les deux autres sont actuellement asymptomatiques bien qu’un des deux ait démontré des symptômes pendant une très courte période, il y a quelques jours.

Pour l’instant, le nombre de cas demeure à quatre mais pourrait grimper au cours des prochains jours puisque les Remparts ont discuté de la possibilité de soumettre tout le monde à des tests à nouveau afin de s’assurer non seulement d’avoir le portrait le plus représentatif de la situation possible, mais aussi de ne pas retarder davantage leur période d’isolement obligatoire de 14 jours.

Selon la politique de la LHJMQ, tous les joueurs et membres du personnel d’une équipe placée en isolement doivent se soumettre à des tests deux jours avant la fin de ladite quarantaine. Si l’équipe attend jusqu’à ce moment et que de nouveaux cas sont déclarés, ils pourraient avoir à s’isoler encore plus longtemps.

L’autre équipe touchée par le virus en ce moment, les Olympiques de Gatineau, serait-elle aussi aux prises avec un variant selon le quotidien Le Droit.

SÉRIES ANNULÉES ?

Des rumeurs plus ou moins crédibles ont circulé au cours des dernières heures selon lesquelles la LHJMQ s’apprêtait à annuler la tenue de ses séries éliminatoires. 

En soirée mardi, le directeur des communications du circuit Courteau, Maxime Blouin, a tenu à clarifier la situation en niant ces ouï-dire.

« La ligue travaille de concert avec ses équipes afin de trouver le meilleur des scénarios pour débuter la conquête de la Coupe du Président dès qu’il sera possible. Or, pour le moment, la priorité est d’assurer la santé et la sécurité de nos joueurs. C’est ce que nous avons fait depuis le début de la saison et qu’il nous a permis de disputer toutes ces parties », a-t-il écrit.

Samedi dernier, la LHJMQ devait annoncer quelles villes allaient être hôtesses des environnements protégés pour la première ronde des séries. Le tout a été reporté en raison de la découverte de cas positifs chez les Remparts et les Olympiques.