/news/coronavirus
Navigation

Éclosion au Méga Gym: le propriétaire s’expose à des poursuites

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire du Méga Gym, Dan Marino, s’expose à des poursuites au civil ou criminelles, selon l’avocat François-David Bernier.

• À lire aussi: Un client du Méga Gym mort après avoir eu la COVID

• À lire aussi: Plus de 400 cas liés à l’éclosion du gym de Québec

M. Marino pourrait en effet faire face à une poursuite en dommages ou à une action collective qui regrouperait toutes les personnes contaminées, qui pourraient réclamer un dédommagement après avoir attrapé la COVID-19 entre les murs du gym.

Le propriétaire du Méga Fitness Gym de Québec, Dan Marino
Photo Stevens LeBlanc
Le propriétaire du Méga Fitness Gym de Québec, Dan Marino

Pire encore, il pourrait faire face à une accusation de négligence criminelle causant la mort, dont la peine peut aller jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité. «Il faut être prudent, puisque c’est nouveau comme droit, tout ce qui a trait à la COVID», prévient Me Bernier. 

Dans tous les cas, il faudrait prouver que le plaignant a bel et bien contracté le virus au Méga Gym et que son propriétaire a fait preuve de négligence en mettant la vie de personnes en danger, en ne respectant pas les mesures sanitaires. 

«Il faut prouver qu’il n’a pas respecté les règles, pas des détails, mais il faut que ce soit important», précise l’avocat.

M. Marino n’a pas répondu à nos appels mercredi.

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio:

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres