/news/coronavirus
Navigation

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies depuis près d'un an. 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

Les bilans 

PLANÉTAIRE

Cas: 132 976 286

Morts: 2 886 586

CANADA

Cas: 1 028 041, dont 319 802 au Québec

Décès: 23 173, dont 10 709 au Québec

VOICI TOUTES LES NOUVELLES DU MERCREDI 7 AVRIL

22 h 44 | COVID-19: plus de cas en Alberta qu'au Québec

Signe que la troisième vague continue de gagner du terrain dans l'Ouest canadien, l'Alberta a affiché plus de cas de COVID-19 que le Québec, mercredi.

Fort d'un bilan comptant 1351 nouvelles infections en 24 heures, la principale province des Prairies a supplanté les 1270 contaminations enregistrées au Québec, malgré une population deux fois plus petite en Alberta.


22 h 00 | Virus: des caillots sanguins associés au vaccin AstraZeneca mais le bénéfice l'emporte

Les caillots sanguins doivent être répertoriés comme un effet secondaire «très rare» du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19, a reconnu mercredi le régulateur européen, tout en estimant que la balance-bénéfice/risque restait «positive».

Les autorités sanitaires britanniques ont précisé de leur côté avoir enregistré la mort de 19 personnes ayant reçu l’Oxford/AstraZeneca, sur un total de 79 cas de caillots sanguins identifiés, et sur 20 millions de doses administrées. Elles assurent elles aussi que les avantages de son utilisation demeuraient bien supérieurs aux dangers encourus.

Ce que le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca n’a pas manqué de souligner mercredi, se fondant à la fois sur les conclusions du régulateur des médicaments au Royaume-Uni (MHRA) et de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

21 h 47 | Éclosion au Méga Gym: le propriétaire s’expose à des poursuites

Le propriétaire du Méga Gym, Dan Marino, s’expose à des poursuites au civil ou criminelles, selon l’avocat François-David Bernier.

M. Marino pourrait en effet faire face à une poursuite en dommages ou à une action collective qui regrouperait toutes les personnes contaminées, qui pourraient réclamer un dédommagement après avoir attrapé la COVID-19 entre les murs du gym.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo Jean-François Desgagnés

21 h 36 | Les salles en mode panique

Annoncée en douce mardi soir, la nouvelle mesure du gouvernement Legault, qui fait passer de 1,5 à 2 mètres la distanciation exigée dans les salles, théâtres et cinémas en zones rouge et orange, cause bien des maux de tête. 

Les salles de spectacles ont eu à peine 48 heures pour se réorganiser face à cette nouvelle mesure du gouvernement. Annoncée mardi, la nouvelle directive entre en place dès ce soir.


21 h 12 | Pérou: record de décès liés au coronavirus, à 4 jours des élections

Le Pérou a enregistré 314 décès liés à la COVID-19 en 24 heures, le chiffre le plus élevé depuis le début de l’épidémie, a annoncé mercredi le ministère de la Santé, à quatre jours des élections.

Les Péruviens doivent voter dimanche pour élire un nouveau président et un nouveau parlement. Le gouvernement intérimaire du président Francisco Sagasti a exclu de reporter le scrutin bien que le Pérou soit confronté à une seconde vague de la maladie.

Le ministère de la Santé a indiqué mercredi que 314 décès avaient été recensés au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le bilan général à 53 725 morts depuis l’arrivée du virus au Pérou il y a 13 mois.

Ce chiffre dépasse le précédent record quotidien de décès qui datait de samedi dernier, avec 294 morts.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

19 h 38 | Des cas de variants chez les Remparts

Les quatre cas de COVID-19 qui ont été diagnostiqués chez des joueurs des Remparts de Québec proviennent d’un variant qui reste à être identifié.


19 h 37 | Argentine: nouveau record d'infections à la COVID-19, instauration d'un couvre-feu

Un couvre-feu nocturne entrera en vigueur vendredi pour trois semaines en Argentine, pour la première fois dans le pays, frappé par une augmentation exponentielle des contaminations avec un nouveau record d’infections quotidien mercredi, a annoncé le président Alberto Fernandez.

«La circulation est interdite entre 0 h et 6 h du matin tous les jours. Selon les juridictions, les autorités ne pourront élargir ces horaires qu’en fonction des spécificités de chaque lieu», a déclaré le chef de l’État dans une allocution.

Le message de M. Fernandez a été enregistré depuis sa résidence officielle, où il observe une quarantaine après avoir été lui-même contaminé au coronavirus, en dépit d’une vaccination préalable.

Le couvre-feu ne s’appliquera pas à la totalité du territoire argentin. Il concernera les zones dans lesquelles le risque épidémiologique est le plus important, c’est-à-dire les grands centres urbains, en particulier Buenos Aires et sa périphérie, où vivent un tiers des 45 millions d’Argentins.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

18 h 52 | Sans les sanctions, le Venezuela aurait acheté les vaccins dont il a besoin, dit un ministre

Le ministre des Affaires étrangères vénézuélien Jorge Arreaza a affirmé mercredi que sans les sanctions économiques dont il fait l’objet, le Venezuela aurait déjà acheté les vaccins anti-COVID dont il a besoin. 

«Si les fonds vénézuéliens (à l’étranger) n’étaient pas bloqués, nous aurions acheté il y a trois mois les 30 millions de vaccins dont le pays a besoin», a affirmé M. Arreaza dans un entretien à Caracas.

«Quand un Vénézuélien souffre, que sa famille souffre parce qu’un être cher meurt parce qu’on n’a pas pu lui faire son vaccin... En un an, non seulement on aurait les 30 millions de vaccins, mais on aurait déjà aussi vacciné la moitié de la population» (30 millions d’habitants), a-t-il ajouté.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

18 h 38 | Un coin de voile se lève sur les rares effets secondaires du vaccin AstraZeneca

Comment expliquer les graves - et rares - problèmes sanguins observés chez certaines personnes vaccinées contre la COVID-19 avec AstraZeneca? On commence à avoir quelques éléments de réponse après les annonces de l'Agence européenne des médicaments (EMA) mercredi. 

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

18 h 37 | L'Espagne réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

L’Espagne a annoncé mercredi réserver le vaccin anti-COVID d’AstraZeneca aux plus de 60 ans à la suite de rapports confirmant un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

«Nous continuerons à administrer le vaccin d’AstraZeneca, mais à partir de 60 ans», a annoncé la ministre espagnole de la Santé Caroline Darias lors d’une conférence de presse, quelques heures après que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a proposé de répertorier le risque de caillots sanguins comme un effet secondaire rare du vaccin anglo-suédois.

L’Espagne «va étudier» son élargissement «pour les personnes entre 65 et 80 ans», a précisé la ministre.


17 h 47 | COVID-19 : L’Outaouais peine à contrer la troisième vague

Les nouveaux cas de COVID-19 ont pratiquement doublé au cours de la dernière semaine en Outaouais, forçant les autorités médicales régionales à réorganiser prestement la fourniture de soins de santé en reportant entre autres des opérations jugées non urgentes. 


17 h 47 | Cuba: de nouvelles mesures face au regain de cas de coronavirus

Une application plus stricte des sanctions et une campagne pour inciter la population à être plus vigilante : Cuba a décidé d’appliquer de nouvelles mesures pour lutter contre la hausse des cas de coronavirus, avec des chiffres records ces derniers jours.

«La direction du pays a annoncé un renforcement des mesures destinées au contrôle de la situation épidémiologique actuelle, avec des actions de promotion et d’éducation à la santé et des décisions concrètes à adopter par les organismes et le système national de Santé», selon le quotidien Tribuna de La Habana.

Les patrouilles de police seront plus nombreuses pour garantir l’isolement des quartiers en quarantaine et l’application d’amendes à ceux qui ne portent pas le masque ou ne respectent pas les mesures d’isolement.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

17 h 43 | Tennis: le tournoi Roland-Garros opte pour un report d'une semaine

Cette fois, pas de report à l’automne comme en 2020, mais quand même un décalage d’une semaine : l’édition 2021 de Roland-Garros, initialement programmée du 23 mai au 6 juin, s’ouvrira une semaine plus tard que prévu.

Le Grand Chelem parisien se déroulerait ainsi du 30 mai au 13 juin, selon une source proche de l’organisation, confirmant une information du journal L’Équipe. 

Un ajustement qui pourrait éventuellement permettre d’y accueillir un nombre plus important de spectateurs, dans l’hypothèse où les restrictions sanitaires liées à la pandémie de COVID-19 seraient assouplies d’ici là.

Le ministère des Sports avait indiqué mardi que des discussions étaient «en cours», à la fois sur «un décalage de quelques jours» et «sur les modalités (relatives) notamment à l’accueil du public».

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

17 h 41 | Campagne de vaccination: Québec atteindra ses objectifs, assure Dubé

Le ministre Christian Dubé assure que tous les Québécois qui le souhaitent seront vaccinés à temps pour la fête nationale, même si la moyenne de doses quotidiennes administrées à ce jour est inférieure à 50 000.

Le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, a réagi mercredi aux données de notre Bureau d’enquête qui démontrent que la campagne de vaccination «rate la cible presque chaque jour». 

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo MARTIN ALARIE

17 h 23 | Virus: Tunis renforce ses mesures pour limiter la contamination

Les autorités tunisiennes ont annoncé mercredi soir le renforcement des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19, qui connait une nette augmentation depuis la semaine dernière entraînant une situation «dangereuse» dans le pays.

Du 9 au 30 avril, les rassemblements privés et publics sont interdits et les gouverneurs sont appelés à décréter un couvre-feu nocturne du 19 h à 5 h locales. Un couvre-feu était déjà en vigueur du 22 h à 5 h locales.

Les gouverneurs seront aussi autorisés à décider le confinement des régions «atteignant un niveau dangereux de contamination», a indiqué mercredi lors d’une conférence de presse Hasna Ben Slimane, porte-parole du gouvernement.

La même source a annoncé également la fermeture des souks hebdomadaires sur tout le territoire tunisien.


17 h 21 | Des «avantages substantiels» à l'intervalle de 4 mois entre les doses de vaccin

Le Comité consultatif national sur l’immunisation (CCNI) réitère son appui à la stratégie de vaccination adoptée par Québec, soit l’extension à un maximum de 4 mois entre l’administration de la première et de la deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. 

Cette approche présente des «avantages substantiels» pour la population, car la protection offerte par une première dose est déjà importante, a souligné mercredi la Dre Caroline Quach, présidente du CCNI.


16 h 53 | Vaccination prioritaire: chauffeurs de taxi et travailleurs des épiceries déçus

La liste des travailleurs de milieux à risque qui pourront être vaccinés en priorité sur l'île de Montréal dès la semaine prochaine fait des déçus chez les employés des épiceries et les chauffeurs de taxi, laissés pour compte.

«On transporte toute la journée des personnes âgées vers la pharmacie, la clinique ou l’hôpital. On voyage les gens qui arrivent à l’aéroport vers leur hôtel de quarantaine, et pourtant on n’a pas droit au vaccin, c’est choquant», déplore Dany Atallah, du regroupement des propriétaires de taxi de Montréal.  


16 h 41 | Interdiction d’aller en zone jaune: un mal nécessaire pour sauver la prochaine saison touristique

L’interdiction de se déplacer vers les zones jaunes pour les citoyens des zones orange et rouges dès jeudi est plutôt bien accueillie par les élus municipaux qui y voient là une façon de protéger la saison touristique estivale.  

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

16 h 26 | Plus de 400 cas liés à l’éclosion du gym de Québec

Plus de 400 personnes ont maintenant été touchées directement ou indirectement par l’éclosion du Méga Fitness Gym à Québec. 36 éclosions dans d’autres milieux y sont liées.

La santé publique de la Capitale-Nationale a dévoilé en après-midi mercredi son dernier bilan de l’éclosion, qui aurait aussi provoqué un décès. 195 cas positifs ont été déclarés à la suite de l’éclosion du Méga Fitness Gym.


16 h 12 | Le variant brésilien, la «tempête parfaite»

Encore très peu présent au Québec, le variant brésilien soulève de nombreuses inquiétudes dans l’Ouest canadien, où le nombre d’hospitalisations liées à cette souche de la COVID-19 a explosé au cours du week-end de Pâques.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Josh - stock.adobe.com

16h11 | Une hausse des cas de COVID en vue à Montréal

Les Montréalais exaspérés des mesures sanitaires ne sont pas encore au bout de leur peine. La direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) prévoit une hausse des cas de COVID sur l’île au cours des prochaines semaines. 

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo Ben Pelosse

15 h 55 | Les autorités américaines inquiètes d'une poussée des cas de COVID-19 dans le Michigan

Les autorités sanitaires américaines se sont alarmées mercredi de la forte hausse des cas de Covid-19 dans l’Etat du Michigan, dans le nord des États-Unis, malgré une campagne de vaccination qui bat son plein dans le pays.

«Nous voyons une hausse importante de nos cas de Covid-19», a tweeté mercredi la cheffe adjointe du département de la Santé du Michigan, Joneigh Khaldun. «Nos hospitalisations sont en hausse également. Les habitants du Michigan doivent redoubler d’efforts et suivre les mesures pour aider à freiner la propagation du virus», a-t-elle appelé.

Le Michigan est l’État qui connaît actuellement la plus forte hausse des contaminations, proportionnellement à sa population. Certains pointent l’effet des vacances de printemps.


15 h 41 | Nouveau confinement strict au Qatar après un bond des cas et des décès

Un nouveau confinement strict doit entrer en vigueur vendredi au Qatar, avec l’interdiction des activités en extérieur sauf pour des courses essentielles et aller au travail, afin d’endiguer la hausse des contaminations et des décès dus au coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

15 h 23 | L'Italie réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

L'Italie a annoncé mercredi réserver l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca contre la COVID-19 aux plus de 60 ans, à la suite de rapports confirmant un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

15 h 11 | Le Chili approuve en urgence le vaccin chinois CanSino

Le Chili a approuvé mercredi l’utilisation en urgence du vaccin chinois CanSino Biologics contre le coronavirus, le quatrième vaccin approuvé par le gouvernement du pays frappé par une violente deuxième vague de la pandémie, a rapporté l’Institut de santé publique (ISP).

CanSino s’ajoutera aux vaccins Pfizer/BioNTech et Sinovac qui sont actuellement administrés. Également approuvé, le vaccin d’AstraZeneca n’est cependant pas encore disponible dans le pays.


15 h 10 | Bolsonaro exclut tout «confinement national» au Brésil

Le président brésilien Jair Bolsonaro a écarté mercredi tout «confinement national», malgré les recommandations de nombreux spécialistes et d’un institut de santé de référence, au lendemain d’un nouveau record de 4 195 morts enregistrés en 24 heures.

Le Brésil est le deuxième pays au monde où la COVID-19 a fait le plus de morts, après les États-Unis, avec 336 947 décès depuis le début de la pandémie et déjà plus de 15 000 sur les six premiers jours du mois d’avril.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

14 h 56 | Ontario : le PM Doug Ford annonce un ordre de rester à la maison à tous les Ontariens et la fermeture des commerces non-essentiels pour une durée de 4 semaines.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

14 h 45 | Merkel prône un confinement national de courte durée

Le gouvernement allemand d'Angela Merkel s'est dit mercredi favorable à la mise en place d'un confinement national strict de courte durée pour endiguer la hausse des infections à la COVID-19, qui met le système hospitalier sous tension. 

Angela Merkel défend depuis des mois une ligne de fermeté sur les restrictions mais elle a dû récemment lâcher un peu de lest face à la grogne d'une partie de l'opinion, d'États régionaux - qui ont dans le système fédéral national la haute main sur les question de santé - et même de contestations à l'intérieur de son propre parti conservateur à l'approche des élections législatives du 26 septembre.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

14 h 37 | Les grands argentiers du G20 s'engagent à intensifier l'aide aux pays pauvres

Les grands argentiers des pays du G20 ont annoncé mercredi une nouvelle extension de six mois, jusqu'à la fin de l'année, du moratoire sur la dette des pays les plus pauvres durement frappés par la pandémie de coronavirus, lors d'une réunion virtuelle présidée par l'Italie. 

14 h 28 | AstraZeneca: l'UE appelle les 27 à « parler d'une seule voix » pour ne pas nourrir la défiance

« Il est essentiel que nous suivions une approche coordonnée (...) Nous devons parler d'une seule voix à travers l'UE afin de conforter la confiance du public dans la vaccination », a indiqué la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides.

Ces propos étaient tirés de son discours prononcé devant les ministres européens de la Santé, réunis après un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirmant le lien entre le vaccin AstraZeneca et de rares cas de caillots sanguins.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

13 h 53 | La Belgique réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 55 ans

La Belgique a décidé mercredi de réserver l'utilisation du vaccin AstraZeneca aux plus de 55 ans, à la suite notamment de l'avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirmant un lien avec des cas rares de caillots sanguins.

13 h 51 | Cuba : de nouvelles mesures devant le regain de cas de coronavirus

Les patrouilles de police seront plus nombreuses pour garantir l'isolement des quartiers en quarantaine et l'application d'amendes à ceux qui ne portent pas le masque ou ne respectent pas les mesures d'isolement.

Le pays de 11,2 millions d'habitants était parvenu à un contrôle de la pandémie sur son territoire, avec quelques dizaines de cas par jour, mais depuis le début de l'année les chiffres repartent à la hausse, avec des records quotidiens de plus de 1000 cas au cours de la semaine dernière.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

13 h 35 | La direction de la santé publique de Montréal s'attend à une hausse des cas de COVID dans la région de Montréal, alors que 42% des nouveaux cas sur son territoire sont liés à des variants.

12h37 | Groupes prioritaires pour la vaccination élargie au Québec: êtes-vous admissible?


12h30 | Un autre hockeyeur des Canucks de Vancouver a été déclaré positif au coronavirus, mardi soir, portant à 25 le total de membres de cette équipe ayant été aux prises avec ce problème sanitaire.


12h19 | Un client de 40 ans du Méga Fitness Gym à Québec serait décédé des suites de la COVID-19 cette semaine, selon plusieurs proches de la victime.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo Stevens Leblanc


12h08 | Le virus continue de gagner du terrain dans Chaudière-Appalaches avec 142 nouveaux cas. Québec n’est pas en reste avec 250 infections de plus.


12h08 | Une personne de 16 ans a succombé à la COVID-19 à l’hôpital Sainte-Justine, devenant ainsi la plus jeune victime de la maladie au Québec.


11h49 | La Comité consultatif national sur l’immunisation réitère son appui à la stratégie de vaccination adoptée par Québec, soit l’extension à un maximum de 4 mois entre l’administration de la première et de la deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.


11h12 | Les personnes de moins de 60 ans avec une maladie chronique pourront commencer à être vaccinées dès lundi sur l’île de Montréal.


11h08 | Les personnes de 55 ans et plus qui ont déjà un rendez-vous de vaccination pourront le devancer en choisissant de recevoir le vaccin AstraZeneca, annonce le ministre Christian Dubé.


11h07 | Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, aux États-Unis, déconseille aux citoyens américains de voyager au Canada, même s’ils ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19.


11h02 | Le Québec rapporte 1270 cas supplémentaires de COVID-19 et déplore 8 nouveaux décès. Le nombre d'hospitalisations est en hausse de 29.


10h53 | AstraZeneca: 19 morts sur 79 signalements de caillots sanguins au Royaume-Uni.

Les autorités sanitaires britanniques ont indiqué mercredi avoir constaté 19 décès de personnes ayant reçu le vaccin anti-Covid Oxford/AstraZeneca, sur un total de 79 cas de caillots sanguins identifiés, assurant que les bénéfices restaient supérieurs aux risques pour « la grande majorité » de la population.

Ces cas concernent 51 femmes et 28 hommes âgés de 18 à 79 ans, a précisé June Raine, directrice de l’agence britannique du médicament, la MHRA.


10h31 | Le procès de Benoit Cardinal, accusé du meurtre prémédité de sa conjointe, a été suspendu ce matin parce qu’une personne impliquée a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.


10h20 | L’Ontario a franchi, mardi, un record de vaccination avec 104 382 personnes ayant reçu un vaccin contre la COVID-19 en une journée.

Le bilan quotidien demeure très élevé en Ontario qui rapporte 3215 cas de COVID-19, dont 1095 à Toronto.


10h10 | L’Agence européenne des médicaments a estimé mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP


9h38 | Le Maroc renforce le couvre-feu pour le mois du ramadan.

Le Maroc va renforcer le couvre-feu pour la durée du ramadan, mois de jeûne musulman qui débute mi-avril, dans le but de juguler la pandémie de coronavirus, a annonce mercredi un communiqué de l’exécutif.

« Le gouvernement a décidé l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 20 h à 6 h (...) avec le maintien des différentes mesures préventives annoncées précédemment », indique le communiqué, la date devant encore être précisée par les autorités religieuses locales. 

Renforcée par des mesures restrictives comme l’interdiction des fêtes et des rassemblements, cette mesure suspend de facto les prières collectives du soir dans les mosquées et proscrit les traditionnelles sorties en famille après la rupture du jeûne.

En état d’urgence sanitaire depuis la mi-mars, avec un couvre-feu instauré depuis décembre, le Maroc a récemment renforcé les mesures préventives pour limiter la propagation du virus et ses variants - quelques dizaines de cas du variant britanniques ayant été détectés à ce stade dans sept régions du royaume, selon le ministère de la Santé. 

Les frontières sont fermées, les liaisons aériennes qui avaient repris grâce à des dérogations ont été suspendues avec une trentaine de pays ces dernières semaines.


9h35 | Masque obligatoire dans tous les milieux de travail dès le 8 avril.


9h26 | Les 60 ans et plus de partout au Québec pourront prendre leur rendez-vous pour recevoir leur vaccin contre la COVID-19, dès demain.

7h28 | COVID-19: record de contaminations et nouvelles restrictions en Inde

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

De nouvelles restrictions ont été adoptées mercredi en Inde pour faire face à la nouvelle vague de COVID-19 qui a atteint le chiffre record de 115 000 cas en 24 h, ont annoncé les autorités.

L’Etat du Gujarat (ouest), fief du premier ministre Narendra Modi comptant plus de 62 millions d’habitants, s’est décidé à imposer un couvre-feu dans toutes les villes enregistrant des hausses importantes de cas de contaminations.

Le Maharashtra, État incluant Bombay et peuplé de 110 millions d’habitants, avait décidé dimanche d’avancer de 20 h à 19 h l’heure du couvre-feu en vigueur et d’appliquer un confinement le week-end à partir de vendredi. 

Bars, restaurants, cinémas, piscines, lieux de culte et lieux publics sont fermés jusqu’à fin avril dans cet État, mais également les bureaux privés et toute réunion de plus de quatre personnes est interdite. 

Le Maharashtra totalise plus de la moitié des nouveaux cas de coronavirus enregistrés chaque jour sur l’ensemble du territoire indien.

New Delhi impose depuis mardi soir à ses 25 millions d’habitants un couvre-feu nocturne. Le gouvernement de la capitale indienne a estimé que la « hausse soudaine (du nombre) des cas de COVID-19 » et « le taux élevé de positivité » rendaient nécessaire un couvre-feu nocturne de 22 h à 5 h jusqu’à fin avril.

Seules les personnes assurant des services jugés essentiels ou celles se rendant aux centres de vaccination seront autorisées à circuler dans les rues dans l’intervalle.

Le gouvernement indien s’est pour le moment refusé à réimposer un confinement national, comme cela avait été le cas en mars 2020, et ce pour ne pas plomber l’économie.

7h19 | Situation « critique » à Kiev et record de décès en Ukraine.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

L’Ukraine a enregistré mercredi un nouveau record d’hospitalisations et de décès quotidiens liés au coronavirus, selon les autorités, avec la capitale Kiev dans une situation « critique ». 

L’ex-république soviétique a comptabilisé 481 morts et 5587 malades hospitalisés, selon les statistiques du jour dans ce pays parmi les plus pauvres d’Europe et au système de santé délabré. 

À Kiev, ville de plus de 3 millions d’habitants, « la situation est critique. Si on n’arrête pas prochainement la progression fulgurante de la maladie, le système de la santé de la capitale ne tiendra pas », a prévenu mercredi le maire Vitali Klitschko. 

Depuis lundi, Kiev impose de nouvelles restrictions contre la COVID-19, les transports en commun n’étant accessibles qu’aux personnels des secteurs essentiels. L’ensemble des écoles et maternelles ont été fermées, comme l’avait été le secondaire avant elles. 

Depuis le début de la pandémie, l’Ukraine a enregistré 1,78 million d’infections dont presque 35,500 mortels sur environ 40 millions d’habitants.


7h18 | Virus: Merkel favorable à un « court verrouillage » en Allemagne.

Le gouvernement d’Angela Merkel est favorable à la mise en place d’un « verrouillage court et uniforme » dans toute l’Allemagne pour endiguer la hausse des infections à la COVID-19, a indiqué mercredi une porte-parole.

« Le système de santé est soumis à une pression menaçante », a mis en garde lors d’une conférence de presse Ulrike Demmer. « C’est pourquoi tout appel à un verrouillage court et uniforme est justifié », a jugé la porte-parole du gouvernement.


À LIRE | Avec une campagne de vaccination qui ne cesse d’accélérer, la question d’un «passeport vaccinal» numérique se pose de façon de plus en plus concrète aux États-Unis, malgré une controverse politique croissante et un système de santé fragmenté qui complique toute centralisation des données.


6h43 | Il faudrait vacciner 90 % des adultes en France d’ici septembre pour revenir à la normale, selon une étude.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

Il faudrait que 90 % des adultes soient vaccinés en France d’ici le 1er septembre pour espérer un retour à une vie normale, selon une étude qui note que ce taux est bien supérieur à la part des Français se disant prêts à être vaccinés.

Ces nouvelles modalisations de chercheurs de l’Institut Pasteur, de Santé publique France et de la Haute autorité de Santé partent de l’hypothèse qu’à l’automne, le taux de reproduction (R0) du virus de la COVID-19, sans aucune mesure de contrôle de l’épidémie, sera au moins égal à 3, comme lors de la première vague. Voire atteindra plus probablement 4 en raison de la présence majoritaire sur le territoire du variant britannique plus contagieux. Actuellement, environ 20 % des Français ont été infectés par le virus.

Dans le premier scénario (R0 égal à 3), il faudrait qu’au 1er septembre 90 % des plus de 65 ans et 70 % des 18-64 ans (soit 59 % de l’ensemble de la population) soient vaccinés pour permettre le relâchement total des mesures de contrôle et maintenir malgré tout le nombre d’hospitalisations de patients COVID-19 en dessous de 1000 par jour entre septembre 2021 et avril 2022.

Mais dans le second scénario, avec le variant plus contagieux, ce taux de vaccination serait insuffisant pour rester sous le seuil des 1000 hospitalisations quotidiennes.

Selon ces modélisations, il faudrait alors vacciner 90 % des adultes pour permettre le retour à une vie normale. 

« Si une telle couverture vaccinale ne peut être atteinte, un certain contrôle de la circulation du virus pourrait devoir être maintenu, par exemple par l’intermédiaire du tester-tracer-isoler, de mesures de protections (par exemple masques) et d’un certain niveau de distanciation physique », écrivent les chercheurs dans l’étude mise en ligne mardi.

Mais les intentions vaccinales des Français sont actuellement bien plus faibles. Selon la dernière enquête de Santé publique France fin mars, les intentions de vaccination étaient au mieux de 79 %, pour les plus de 65 ans, tombant à 36 % pour les 18-24 ans.


6h25 | Une région espagnole suspend par « précaution » la vaccination avec AstraZeneca.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

La région espagnole de Castille-et-Léon (nord-ouest) a annoncé mercredi suspendre la vaccination contre la COVID-19 avec AstraZeneca dans l’attente de la publication du rapport de l’Agence européenne des médicaments sur le lien potentiel entre ce vaccin et la formation de caillots sanguins.

« En application du principe de précaution », les autorités sanitaires de cette région ont « décidé de suspendre la vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin AstraZeneca/Université d’Oxford », ont-elles indiqué dans un communiqué.

« Cette mesure de précaution a été prise dans l’attente de la publication du rapport (...) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui se réunit aujourd’hui », ont-elles poursuivi.

L’EMA, qui tiendra une conférence de presse sur le sujet mercredi avait indiqué mardi qu’elle était toujours en train d’évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est potentiellement lié à la formation de rares caillots sanguins, signalés dans plusieurs pays.

Un responsable de l’EMA avait évoqué auparavant l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi.

Mi-mars, l’Espagne avait suspendu ponctuellement mi-mars, comme d’autres pays, l’injection du vaccin AstraZeneca, avant de la reprendre quelques jours plus tard, après le feu vert de l’EMA qui estimait que les bénéfices du vaccin continuaient de l’emporter sur les risques et que son utilisation restait sûre.

Les autorités sanitaires espagnoles administrent actuellement ce vaccin aux personnes âgées de 18 à 65 ans, et au-delà pour les travailleurs essentiels de plus de 65 ans encore en activité.


6h22 | L’Australie impute à l’UE la lenteur de son programme de vaccination.

Le premier ministre australien Scott Morrison a imputé mercredi à des problèmes de livraison de vaccins par l’Union européenne le retard pris par la campagne de vaccination en Australie, qui vaut au gouvernement de plus en plus de critiques de l’opposition.

Le dirigeant conservateur a fait état d’une pénurie de vaccins et d’un « contrôle strict des exportations » de l’Union européenne pour expliquer le fait que son pays n’ait reçu que 700 000 doses d’une commande de 3,8 millions de fioles du vaccin Oxford/AstraZeneca.

L’Australie a plutôt bien réussi à contenir la propagation du coronavirus sur son sol, mais elle accuse des retards dans son programme de vaccination.

Le gouvernement australien s’était initialement engagé à administrer quatre millions de doses avant la fin mars. Mais mercredi, le total de vaccins injectés n’était que de 920 000, ce qui vaut à M. Morrison des critiques auxquelles il a tenté de répondre lors d’une conférence de presse organisée à la hâte.

« 3,1 millions de vaccins ne sont pas arrivés en Australie », a-t-il affirmé. « Il n’y a pas de dispute, de conflit, de querelle ou de clash. C’est une simple constatation. »


6h21 | Le Brésil livre son combat contre le coronavirus dans la plus grande confusion, avec un éventail de mesures pour les écoles, les églises ou les restaurants contradictoires, mal expliquées et soumises aux aléas des décisions judiciaires.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP


À LIRE | Il a fallu au moins un an pour qu’une équipe de l’Organisation mondiale de la santé soit autorisée à se rendre en Chine. Un délai qui laissait amplement le temps au gouvernement de Xi Jinping de faire disparaître les traces les plus visibles de son inaction et de préparer les témoins à réciter le rôle qui avait été écrit pour eux.


À VOIR | Avec 18,75 % de sa population qui a reçu au moins une dose de vaccin, le Québec fait mieux que la moyenne canadienne, qui est d’environ 12 %. Nos aînés de 80 ans et plus, vaccinés à 84 %, sont également mieux protégés que la moyenne nationale, qui s’établit à moins de 74 %. Au cours des derniers jours, les principaux gains ont été effectués chez les Québécois de 60-69 ans. Près du tiers d’entre eux ont désormais reçu une dose.

5h35 | Un collectif citoyen appelle à une marche samedi à Montréal pour dénoncer les restrictions imposées dans les écoles en raison de la pandémie de COVID-19.


4h20 | Le vaccin anti-COVID du laboratoire américain Moderna va commencer à être utilisé mercredi au Royaume-Uni, au moment où des doutes apparaissent sur celui d'AstraZeneca, objet d'une enquête sur un éventuel lien avec la formation de caillots sanguins.


1h01 | COVID-19 : un patient sur trois souffre de problèmes psychologiques ou neurologiques ultérieurs.


1h00 | Le retour à l’école en alternance pour les élèves en 3e, 4e et 5e secondaire est bien accueilli par plusieurs d’entre eux, qui ont apprivoisé cette nouvelle routine.


1h00 | Le Québec rate presque chaque jour le rythme nécessaire pour atteindre l’objectif de vacciner tous ceux qui le désirent à temps pour la fête nationale.

[EN DIRECT 7 AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo Stevens LeBlanc


[EN 5 MINUTES] Les hospitalisations sous surveillance.


Nos chroniqueurs se prononcent                                                

Ratés dans la vaccination: qui est responsable? : Philippe Léger

Le passeport vaccinal, c’est juste logique : Mario Dumont

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres