/news/coronavirus
Navigation

Les gyms de Saguenay s'adaptent au masque obligatoire

Coup d'oeil sur cet article

Les gyms en zone orange peuvent demeurer ouverts, mais les clients devront s'habituer à y porter le masque en tout temps, y compris en faisant leurs exercices, a indiqué la Santé publique mercredi.

Des clients interrogés au Complexe Fitness Santé de l'arrondissement de Jonquière, à Saguenay, vont se plier à cette exigence, mais croient que les gens feront leurs exercices de musculation dans la salle d’entraînement et leurs activités de course, marche ou vélo à l’extérieur avec l’arrivée du beau temps.

Les propriétaires de gyms ont insisté auprès de leur clientèle au cours des derniers jours pour rappeler les consignes sanitaires, surtout après l’éclosion inquiétante au Méga Gym Fitness de Québec, qui touche officiellement près de 200 personnes.

«[Il faut] avertir les clients de faire encore plus attention, de vraiment respecter toutes les mesures, a indiqué le propriétaire du Complexe Fitness Santé, Christian St-Gelais. Leur dire: “Vous voyez, on n'est pas à l'abri. Donc, continuez de respecter toutes les mesures.” Comme ça, on va peut-être s'en sortir. Il ne faut pas lâcher.»

M. St-Gelais affirme qu’il devra «faire avec» la consigne du masque en tout temps. Mardi, plusieurs clients du Multiforme d’Arvida, touché par une éclosion, l’ont approché pour fréquenter son centre. Il a refusé pour des raisons sanitaires et de solidarité.

«Par respect pour l'autre gym qui a très bien réagi à la situation. Je n'aime pas ça profiter de la situation que l'autre est fermé et d'aller lui chercher des clients», a ajouté M. St-Gelais.

Chez Énergie Cardio, la copropriétaire des centres de Chicoutimi et Jonquière, Christine Gaudreault, tentera de trouver une option pour offrir des programmes davantage axés sur la musculation avec l’obligation de porter le masque, même pendant les exercices cardiovasculaires.

Elle félicite la Santé publique de veiller au bon fonctionnement des gyms. «En région, on fait preuve d'une très grande prudence. C'est tout en notre honneur parce qu'on réussit à avoir de bons résultats. Leur intervention, cette semaine dans les gyms, c'est bien», juge-t-elle.

Cette situation dans les gyms a convaincu des clients d’aménager leur propre salle d’entraînement à la maison.

Chez Fitness l’Entrepôt de Chicoutimi, le propriétaire, Éric Simard, a vu son chiffre d’affaires augmenter depuis le début de la pandémie. Dans les derniers jours, plusieurs clients s’entraînent chez eux, car certains de leurs amis ne fréquentent plus les centres.

«“Ma gang n'est pas là. À ce moment-là, j'aime mieux retourner chez nous pour m'entraîner, rechercher un équipement temporairement, le temps finalement que ça passe, que l'on soit vacciné pour retrouver ma gang.” J'ai beaucoup de commentaires comme ça, a indiqué Éric Simard. Les purs et durs, ils vont retourner, mais pour une certaine clientèle des gyms, c'est plus difficile. Ils ont comme découvert qu'ils pouvaient faire les deux. Ça va être un complément.»

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres