/sports/hockey/canadiens
Navigation

Jonathan Drouin au neutre

Sénateurs vs Canadiens
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Si le Canadien de Montréal souhaite obtenir du succès d’ici la fin de la saison régulière, il devra compter sur une meilleure production de l’attaquant Jonathan Drouin, qui se cherche offensivement. 

• À lire aussi: L’avant-match à la loupe

• À lire aussi: Jonathan Drouin veut en faire plus

Le numéro 92 n’a pas inscrit le moindre point au cours de ses cinq derniers matchs; toutefois, son équipe a remporté trois d’entre eux. De plus, Drouin a conclu chacun de ses trois plus récents duels avec un différentiel de -1, ce qui lui donne une fiche de -4 pour l’ensemble de la campagne jusqu’ici.

Avec Brendan Gallagher qui se retrouve sur la touche, Drouin sait lui-même qu’il devra produire davantage.

«C’est difficile de perdre Gallagher, a convenu Drouin, cité dans l'édition de jeudi du "Journal de Montréal". Il donne toujours un effort incroyable et il marque des buts importants. Je devrai produire plus. Son absence fera mal, mais nous trouverons des façons de le remplacer en équipe.»

Dans le cas de Drouin, il faut remonter au 20 mars pour retracer son dernier point, une mention d’aide obtenue face aux Canucks de Vancouver. Au chapitre des buts, la disette du Québécois est de 18 rencontres. Il n’a pas touché la cible depuis le 23 février contre les Sénateurs d’Ottawa.

Chiffres préoccupants

Avec deux filets en 36 sorties (avant l’affrontement face aux Jets de Winnipeg, jeudi), il suit une cadence inférieure à celle de sa première année dans la Ligue nationale de hockey : en 2014-2015, il avait récolté quatre buts en 70 parties avec le Lightning de Tampa Bay.

Le joueur d’avant a amassé au moins deux points seulement quatre fois depuis le début du calendrier régulier, incluant le premier match des siens en 2020-2021, le 13 janvier. Il avait totalisé trois aides aux dépens des Maple Leafs de Toronto.

Depuis, il a ajouté deux points dans les rencontres des 23 et 28 janvier ainsi que du 4 mars.