/sports/hockey
Navigation

LNH: le Wild a passé un message fort

LNH: le Wild a passé un message fort
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au nombre des belles surprises de la saison dans la Ligue nationale de hockey, le Wild du Minnesota continue de batailler pour le sommet de la section Ouest et, mercredi, il a fait savoir aux meneurs qu’il n’allait pas céder facilement. 

• À lire aussi: Binnington freine les Golden Knights

Effectivement, la formation dirigée par l’ancien joueur Dean Evason a rossé l’Avalanche du Colorado au compte de 8 à 3, mettant fin à la séquence de 15 matchs avec au moins un point de ses adversaires. Même si les «Avs» n’avaient pas perdu en temps réglementaire depuis le 8 mars, le Wild a joué avec confiance, notamment grâce au tour du chapeau de Kevin Fiala.

Avec 50 points au compteur, six de moins que le Colorado, le club de St. Paul n’affiche visiblement aucun complexe d’infériorité, peu importe ses opposants. Si jamais il revoit l’Avalanche en éliminatoires, il aura une bonne idée de la recette à utiliser.

«C’était une grosse rencontre pour nous. On s’est présenté et on voulait juste gagner. Et oui, peut-être qu’il y avait un message à passer. Il fallait leur montrer qu’on pourra jouer contre eux si on les affronte en séries», a commenté Fiala au site NHL.com, bien conscient que les siens avaient échappé leurs trois duels précédents face au Colorado.

«Nous souhaitions leur signifier qu’on peut jouer contre n’importe qui, a renchéri son coéquipier Ryan Hartman. On a montré comment il faut performer contre une formation semblable.»

Bel équilibre

Détenant le troisième échelon de sa section, le Wild est en position avantageuse pour accéder aux séries et c’est la contribution de tous qui a fait la différence jusqu’ici. Trois joueurs ont dépassé le plateau des 10 buts, soit Kirill Kaprizov (16), Fiala (14) et Joel Eriksson Ek (13).

Devant le filet, Cam Talbot et Kaapo Kahkonen affichent des statistiques similaires. Le premier a maintenu un dossier de 12-6-2, une moyenne de buts alloués de 2,44 et un taux d’efficacité de ,923, tandis que le second a une fiche de 12-6-0, une moyenne de 2,34 et un taux de ,920. Leurs performances expliquent en partie pourquoi le Wild a concédé 97 buts en tout.

Toutefois, rien n’est acquis pour les hommes d’Evason, puisque leurs 14 prochains matchs sont prévus contre quatre clubs se trouvant derrière eux au classement, c’est-à-dire les Blues de St. Louis, les Coyotes de l’Arizona, les Kings de Los Angeles et les Sharks de San Jose.