/news/coronavirus
Navigation

Les nouveaux cas de COVID-19 atteignent un sommet en Chaudière-Appalaches

Nouveau record en Chaudière-Appalaches

Des marcheurs et des planchistes ont profité du beau temps pour se promener en bordure de la rue Saint-Laurent, à Lévis, sur la Rive-Sud de Québec, où les nouveaux cas de COVID-19 ont explosé dans les derniers jours.
Photo Didier Debusschère Des marcheurs et des planchistes ont profité du beau temps pour se promener en bordure de la rue Saint-Laurent, à Lévis, sur la Rive-Sud de Québec, où les nouveaux cas de COVID-19 ont explosé dans les derniers jours.

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de nouveaux cas quotidiens a triplé en une semaine dans la région de la Chaudière-Appalaches, atteignant un nouveau sommet de 220 infections, samedi.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 1754 nouveaux cas et 13 nouveaux décès

Seulement une semaine plus tôt, on recensait 74 nouveaux cas dans la région. Puis, dimanche dernier, on a dépassé les 100 cas quotidiens, et vendredi, les 200 cas quotidiens, avec 218 infections. 

Même si elle n’est pas encore terminée, la semaine du 4 avril 2021 est déjà la deuxième plus importante sur le plan des nouvelles infections dans la région, derrière celle du 3 janvier.  

Mais cet autre triste record devrait bientôt être établi, puisqu’avec 977 porteurs du virus de plus en six jours, la différence avec le précédent sommet n’est que de 54, selon l’Institut national de santé publique du Québec. 

Propagation élevée à Québec  

La situation n’est pas plus rose à Québec, avec 410 nouveaux cas, samedi. Il s’agit d’une troisième journée consécutive au-dessus de la barre des 400 infections quotidiennes.  

La Capitale-Nationale a battu haut la main son record de cas en sept jours, alors qu’il lui reste une journée « en banque ». Au total, 2078 cas ont été enregistrés depuis le 4 avril, soit 578 de plus que la semaine du 27 décembre. La dernière semaine a fait 63 % plus de personnes infectées par rapport à la précédente.  

Depuis sept jours, on recense 3370 nouveaux cas dans ces deux régions, soit plus d’un tiers des 9550 nouveaux cas pour l’ensemble de la province.  

Impact du confinement  

Cette hausse du nombre des cas ne surprend pas Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. 

« Les assouplissements qui ont été mis en place par le gouvernement du Québec ont encouragé les gens à avoir plus de contacts sociaux. On se retrouve avec plus de probabilités que le virus augmente », dit-elle, rappelant que les variants du virus sont aussi plus contagieux. 

Selon Mme Borgès Da Silva, une embellie pourrait s’observer deux semaines après le début du dernier confinement, qui a été déclaré le 1er avril dernier, à condition seulement que les règles sanitaires soient effectivement respectées. 

« Ça prend deux semaines pour voir l’impact », explique-t-elle, rappelant que la période d’incubation du virus dure de 2 à 14 jours. Toutefois, on peut aussi s’attendre à une hausse des hospitalisations reliées aux nouveaux cas actuels. 

Deux personnes de plus ont succombé au virus dans la Capitale-Nationale samedi, et une de plus dans Chaudière-Appalaches, où l’on dénombre respectivement 1031 et 293 décès. Les hospitalisations continuent de grimper également. 

Vaccination de nuit

Mentionnons qu’à Québec, la vaccination de nuit débutait samedi sur le site d’Expo Cité, avec 950 rendez-vous disponibles entre 21 heures et 5 heures le lendemain, dont la quasi-totalité avait trouvé preneur. 

Par ailleurs, depuis samedi, tous les travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux qui jusqu’à présent n’avaient pas été vaccinés contre la COVID-19 peuvent désormais recevoir une dose du vaccin.

Cette phase 2 de la vaccination des travailleurs de la santé et des services sociaux concerne seulement « les personnes qui ont un contact direct avec des patients dans le cadre de leurs activités professionnelles », a précisé le ministère de la Santé. 

Enfin, on compte maintenant 508 cas reliés à l’éclosion au Méga Fitness Gym, qui a été obligé de fermer ses portes le 31 mars dernier après une intervention de la Santé publique. 

Parmi ceux-ci, 210 cas sont directement liés à cette éclosion et 298 sont des cas « secondaires », c’est-à-dire qu’ils ont été provoqués par des contacts avec des personnes touchées par l’éclosion initiale. 

– Avec la collaboration d’Elsa Iskander 

La situation au Québec  

  • 1754 nouveaux cas (+71)   
  • 11 nouveaux décès (+3)  
  • 583 hospitalisations (+14)   
  • 138 aux soins intensifs (+4) 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres