/world/europe
Navigation

Des passages marquants du prince Philip au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit seul ou pour accompagner la reine Elizabeth, le prince Philip est venu à au moins 14 reprises au Canada. Le Journal vous présente quelques moments marquants et des traces de son passage en sol québécois. 

• À lire aussi - Prince Philip: «Son ultime emploi a été de ne jamais laisser tomber la reine»

9 octobre 1951: 1re visite du couple  

Photo Neuville Bazin

Elizabeth, alors princesse, et le duc d’Édimbourg visitent Québec et la Citadelle de Québec. Il s’agit du premier voyage officiel du couple au Canada.

Après avoir fait une revue de la garde, le couple avait été accueilli par le premier ministre de l’époque, Maurice Duplessis.

Un souper officiel avait été offert au Château Frontenac. 

Sur la photo, on voit le couple circuler en voiture à la Citadelle de Québec.

10 octobre 1964 : le Samedi de la matraque  

Photo Léon Bernard.

L’objectif de ce voyage est de célébrer le 100e anniversaire des conférences de Québec et de Charlottetown menant à la Confédération de 1967. 

Des protestataires antimonarchistes en faveur de la souveraineté du Québec manifestent, mais la police de Québec se livre à des violences à coups de matraque.

Lors de sa visite, la reine s’est notamment rendue à l’Assemblée nationale (photo).

29 juin 1967 : Expo 67  

Photo courtoisie Canadian Press

À l’occasion d’Expo 67, la reine et son conjoint étaient arrivés directement sur le site à bord du yacht royal Britannia.

Ils avaient visité plusieurs pavillons, dont celui du Québec et du Canada.  

L’année 1967 marque le centenaire de la Confédération et une cérémonie a lieu à Ottawa, avec Elizabeth II comme invitée d’honneur.

Sur la photo, la reine et son époux à leur sortie d’un avion à Ottawa, le 29 juin 1967.

21 octobre 1987 : dernière visite  

Photo d'archives

Arrivé de l’aéroport de Québec (photo), le couple fait notamment la visite de la cathédrale Holy Trinity, près du Château Frontenac.

Devant l’état de cette église de 1800 qui a été financée par la Couronne, le prince dit : « The old girl is looking a bit tired ». 

Son franc-parler a stimulé les responsables de l’église, qui ont entrepris une grande réfection au début des années 1990.

Le couple se rend également à Sainte-Anne-de-la-Pocatière et à Rivière-du-Loup.

Avenue Prince-Philip  

Photo Chantal Poirier

Rue en l’honneur du duc d’Édimbourg, dans Outremont, à Montréal.

Le Prix international du duc d’Édimbourg  

photo d'archives

Son Altesse Royale avait mis sur pied un programme de dépassement de soi pour les jeunes : le Prix international du duc d’Édimbourg.

Une première distribution de prix avait eu lieu en 1966, mais le duc d’Édimbourg avait aussi assisté à une cérémonie du genre en 1987 au Petit Séminaire de Québec, puis en 1989 à Sherbrooke.

Finalement, en 1993, le prince Philip est venu une dernière fois au Québec remettre le certificat aux jeunes à l’Hôtel Reine Elizabeth, à Montréal.