/sports
Navigation

Sport et port du masque: 5 grandes questions

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Le port obligatoire du masque apporte son lot de défis aux fédérations sportives, qui espèrent relancer leurs activités à l’extérieur dans les prochaines semaines. Voici cinq questions qui ont été soulevées. 

• À lire aussi: Pas facile le sport avec un masque

Le port obligatoire du masque pour les activités est-il une mesure temporaire ?

Réponse : Les fédérations aimeraient bien que ce soit le cas, mais bien malin est celui qui peut prédire l’évolution de la pandémie dans les prochaines semaines. Peu importe, elles vont se plier aux consignes afin que leurs membres puissent pratiquer leurs sports favoris. 


Certaines activités, comme la planche à roulettes ou la marche avec une autre bulle familiale peuvent être pratiquées à l’extérieur des cadres d’une fédération. Comment les autorités feront-elles pour appliquer les mesures sanitaires en vigueur ?

Réponse : Les policiers devraient faire sentir leur présence durant la prochaine fin de semaine. À ce sujet, on vous invite à lire le texte de la collègue Geneviève Lajoie.  


Si le port obligatoire du masque pour la pratique des activités extérieures se poursuit pendant la saison estivale, notamment durant les périodes de canicule, est-ce qu’il pourrait conduire à des problèmes de déshydratation chez certains athlètes ?

Réponse : Lors de la reprise des activités sportives en 2020, le masque était seulement porté par les intervenants et les entraîneurs sur les plateaux sportifs. Cette saison, cette consigne a été étendue à tous les athlètes âgés de 10 ans et plus. Pour le moment, cette consigne suscite beaucoup d’interrogations de la part des associations et des parents, qui s’inquiètent des impacts possibles du port du masque durant une activité sportive. 


Quels sont les masques qui seront utilisés dans le contexte des sports fédérés ?

Réponse : Il est impossible de répondre à cette question pour le moment. Il ne faudrait pas se surprendre que les masques utilisés dans les écoles soient également la norme pour les activités extérieures. Si c’est le cas, on ne sait pas si le gouvernement s’engagera à les fournir aux associations sportives. 


Dans certaines activités extérieures comme le baseball et le soccer, le port obligatoire du masque pourrait-il être dangereux (par exemple, une balle frappée en direction d’un joueur) ?

Réponse : La bonne nouvelle, c’est que la directive s’applique seulement aux jeunes âgés de 10 ans et plus et aux groupes supérieurs de trois personnes et plus. Les consignes officielles n’ont pas encore été remises aux fédérations. Par exemple, est-ce qu’un joueur de baseball pourra retirer son masque lorsqu’il sera en défense sur le terrain ? Personne ne le sait encore. Au soccer, est-ce que les joueurs pourront enlever leurs masques lorsqu’ils seront sur le terrain pendant un match ? Encore là, rien n’est clair pour le moment. 

À VOIR AUSSI | Pandémie : pas facile pour le moral des jeunes