/news/coronavirus
Navigation

[EN IMAGES] Vaccination record à Québec: gros week-end pour freiner le virus... mais les longues files inquiètent

Coup d'oeil sur cet article

La vaccination s’est accélérée comme jamais dans la Capitale-Nationale ce week-end. Mais des ajustements seront nécessaires, admet la Santé publique, car des citoyens n’ont jamais eu aussi peur d’attraper la COVID qu’en allant se faire vacciner.

• À lire aussi: COVID-19: 1535 nouveaux cas et cinq décès de plus au Québec

• À lire aussi: Chaudière-Appalaches: les soins intensifs sur le point de déborder

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Alors que la région de Québec recense 331 nouveaux cas, soit une baisse d’environ 20 % par rapport à la veille, et deux décès de plus, la vaccination passe en quatrième vitesse. Samedi, 6128 personnes ont officiellement été vaccinées, un record.  

Au moins 6128 personnes ont été vaccinées dans la région de Québec samedi, un record.
Photo courtoisie, CIUSSS de la Capitale-Nationale
Au moins 6128 personnes ont été vaccinées dans la région de Québec samedi, un record.

Mais cette donnée a été prise à 20 h et ne prend pas en compte la vaccination de nuit, une première au Québec, qui a permis d’administrer 950 vaccins entre 21 h et 5 h. Un nouveau sommet risque donc d’être annoncé lundi. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Avec 154 017 doses administrées à ce jour, ce sont donc 20,3 % de la population de la Capitale-Nationale qui ont reçu leur vaccin. Dans la province, 22,1 % des Québécois ont été vaccinés.  

Craintes

Mais le CIUSSS n’était peut-être pas prêt à accueillir un achalandage aussi important. Une « organisation épouvantable » a fait craindre à plusieurs de contracter le virus au centre d’ExpoCité. 

La file pour entrer dans le Centre de foires s’étirait sur le trottoir longeant l’édifice d’ExpoCité, dimanche.
Photo courtoisie
La file pour entrer dans le Centre de foires s’étirait sur le trottoir longeant l’édifice d’ExpoCité, dimanche.

« À mon arrivée, il y avait une immense file dehors et presque aucune distanciation. À l’intérieur, j’ai dû patienter pendant 1 h 30 en côtoyant 400 personnes qui respectaient plus ou moins les mesures », déplore une médecin de Québec qui a reçu sa deuxième dose samedi. 

Et c’est seulement à la fin de cette attente qu’on demandait aux citoyens s’ils présentaient des symptômes, a-t-elle expliqué.

« T’sais, je me serais sentie plus en sécurité au Méga Fitness Gym », poursuit-elle. 

Une autre citoyenne avec qui Le Journal s’est entretenu a fait un constat semblable, faisant un parallèle avec les files d’attente de Walt Disney Word. 

En raison de la grande affluence, certains ont dû attendre pendant près de deux heures au cours de la journée pour obtenir leur vaccin.
Photo courtoisie
En raison de la grande affluence, certains ont dû attendre pendant près de deux heures au cours de la journée pour obtenir leur vaccin.

Selon la porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Mélanie Otis, plusieurs facteurs sont en cause. 

Les gens ont notamment recommencé à arriver trop en avance pour leur rendez-vous.

« Et on doit mieux gérer [la période tampon] quand on passe de la vaccination de Pfizer à celle d’AstraZeneca. Mais ce week-end, c’était vraiment exceptionnel », soutient-elle. 

Lits débordés à Lévis

Au sud du fleuve, on a atteint un troisième record de cas en autant de jours avec 244 nouvelles infections. Environ 10 % des 14 000 cas observés sur le territoire depuis le début de la pandémie sont survenus dans les huit derniers jours. 

Mais le plus inquiétant se situe du côté des hospitalisations. Avec 20 personnes désormais hospitalisées en raison du virus à l’Hôtel-Dieu de Lévis, ce dernier se retrouve entièrement rempli. 

Délestage

À partir de lundi, une deuxième unité de soins COVID d’une capacité de 12 lits sera donc ouverte au deuxième étage de l’Hôpital de Saint-Georges. 

On précise que l’urgence sera toujours accessible à la clientèle. 

« On a dû commencer à faire du délestage dans certains services pour aller récupérer des ressources humaines et des lits. La grande propagation du virus dans la région commence à avoir des impacts importants », souligne Geneviève Dion, cheffe des communications au CISSS de Chaudière-Appalaches.

À VOIR AUSSI           

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres