/finance/business
Navigation

Groupe DBM débarque au Mexique

Desjardins Capital devient actionnaire de la compagnie québécoise du secteur de l’éclairage automobile

GEN - BERNARD CAIRE DE DBM GROUPE
Photo d'archives, Martin Alarie Bernard Caire, copropriétaire depuis 2004 et vice-président aux ventes chez Groupe DBM, au site de production de Laval, sur la rive nord de Montréal, plus tôt ce mois-ci.

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe DBM appuie sur l’accélérateur. L’entreprise lavalloise, dont les produits servent pour la construction de millions de véhicules à travers le monde, ouvrira une usine au Mexique, cet été.

Ces derniers mois, afin d’appuyer son plan de croissance, la direction était à la recherche d’investisseurs. Après avoir reçu plusieurs offres, notamment de l’étranger, c’est Desjardins Capital qui est devenu actionnaire minoritaire de la compagnie.

« On voulait assurer la pérennité de l’entreprise et s’assurer de la conserver au Québec. [...] Il faut constamment renouveler nos équipements pour rester compétitif. Il faut acheter des machines à la fine pointe de la technologie », indique Bernard Caire, copropriétaire et vice-président aux ventes. 

Le montant injecté par Desjardins Capital n’a pas été dévoilé.

Le Groupe DBM compte présentement 325 employés répartis notamment dans quatre sites de production à Laval. L’entreprise possède également avec un partenaire d’affaires des installations du côté de Taïwan. 

Cinquantaine d’emplois

Dès l’été prochain, une usine au Mexique, à San Luis Potosí, viendra appuyer la production du groupe. 

Une cinquantaine d’emplois devraient être créés.

La direction dit ouvrir cet établissement pour mieux servir ses clients, qui sont notamment GM, Ford, Honda, BMW, Acura, Tesla, Maserati, Mercedes, Toyota et Volkswagen, en Amérique latine ainsi qu’aux États-Unis.

« Le Mexique est un très grand pôle automobile », mentionne M. Caire, préférant ne pas dévoiler le montant de la facture pour la nouvelle usine.

Le Groupe DBM qui est composé de deux divisions, soit DBM Reflex et DBM Optix, se spécialise, entre autres, dans la fabrication de moules pour les composantes optiques des phares des véhicules.

Présentement, la majorité de la production se fait à Laval où on retrouve aussi le siège social et le département de recherche et développement.

Le chiffre d’affaires de l’organisation est de 60 % en Amérique, surtout chez l’Oncle Sam, 25 % en Europe et 15 % en Asie, principalement en Corée.

Croissance aux États-Unis

Pour les prochaines années, la croissance de la compagnie devrait passer principalement par les États-Unis et le Mexique, estime la direction, qui espère également profiter du développement des véhicules autonomes.

« L’éclairage prend de plus en plus d’importance dans les voitures. Ce n’est plus juste pour éclairer la route », souligne M. Caire. 

« On parle maintenant de signaux lumineux pour que les voitures autonomes communiquent avec d’autres voitures ou des piétons », poursuit-il.

Bon an mal an, le Groupe DBM conçoit de nouveaux moules pour une soixantaine de modèles de véhicules par année. 

« Il y a une petite touche lavalloise dans tous les véhicules », concède le vice-président aux ventes qui est copropriétaire de la compagnie depuis 2004 avec le président, Nesim Benrobi. Cette entreprise a été fondée en 1969.

Plan de relève

De son côté, Desjardins Capital affirme que le Groupe DBM « joue dans la cour des grands avec ses solutions optiques adoptées par de nombreux constructeurs automobiles en Amérique du Nord ». 

En plus de protéger la propriété québécoise, l’investissement servira aussi à mettre en place un plan graduel de relève au sein de la compagnie.

« On aime s’associer avec les gens qui veulent bâtir », a laissé savoir Marie-Hélène Nolet, cheffe de l’exploitation de Desjardins Capital.  

Groupe DBM     

  • Fondé en 1969  
  • Ouverture d’une usine au Mexique cet été  
  • Siège social à Laval  
  • 325 travailleurs  
  • Plusieurs exemples de clients : GM, Ford, Honda, Jeep, Dodge, BMW, Acura, Tesla, Maserati, Mercedes, Toyota et Volkswagen