/news/green
Navigation

Des canettes en bordure des chemins qui peuvent tuer des vaches

Des canettes en bordure des chemins qui peuvent tuer des vaches
PHOTO COURTOISIE / Noéla Beauchemin

Coup d'oeil sur cet article

Une agricultrice du Centre-du-Québec a décidé d’apostropher les automobilistes insouciants sur les réseaux sociaux en constatant ce printemps que son champ était plus que jamais rempli de canettes et bouteilles vides, des objets éminemment dangereux si ingérés par ses vaches. 

Fin vingtaine, Noéla Beauchemin envisage de reprendre la ferme laitière de ses parents située à Grand-Saint-Esprit, près de Nicolet. Comme tous les agriculteurs, elle trime dur. Depuis quelques années, elle a vu s’ajouter à ses corvées printanières le ramassage de dizaines de canettes en bordure de ses champs, dont les récoltes servent à nourrir les vaches.

Dans une publication Facebook qu’elle a mise en ligne vendredi dernier et qui a été partagée plus de 11 000 fois, elle interpelle directement les pollueurs.

«Au lieu de penser juste au ménage de ton char et à éliminer les preuves de ta consommation au volant, penses dont (sic) à nos vaches que TU TUES. Parce que TA canette est invisible dans le foin quand on le fauche, puis on ensile TA canette qui devient donc en une dizaine de petits morceaux super coupants. Les vaches consomment TA canette et TA canette charcute leurs estomacs et en meurent bien souvent.»

Sa récolte de vendredi : près de 100 canettes et environ 40 bouteilles sur une bande de terrain de 450 mètres de longueur par 1 mètre de largeur le long d’un rang menant à l’autoroute 55.

Lorsque contactée par l’Agence QMI, la jeune femme a voulu lancer un message pour éveiller la conscience écologique des citoyens. «Nos ancêtres remplissaient des chaudières de roches le printemps, et notre futur, ça va être des chaudières remplies de déchets humains... c’est triste», a mentionné celle qui constitue la septième génération de cultivateurs de sa famille.

Des canettes en bordure des chemins qui peuvent tuer des vaches
PHOTO COURTOISIE / Noéla Beauchemin

Les canettes : un réel danger pour les vaches

Le vétérinaire Ghislain Gamelin, du Groupe Vétérinaire Évolution, confirme que les morceaux de canettes peuvent être fatals pour les vaches. «Les canettes qui sont récoltées et hachées avec le foin pour l’ensilage deviennent tranchantes et perforent l’intestin de l’animal, ce qui peut entraîner sa mort», a-t-il mentionné en entrevue.

«Une vache qui avale un corps étranger c’est plutôt commun. Quand l’objet ingéré est en métal, comme un clou, disons, on introduit un aimant par la gueule de la vache qui vient se loger dans l’estomac. Le corps étranger s’accroche à l’aimant qui l’empêche de causer des dégâts. Le problème avec les morceaux de canettes en aluminium, c’est qu’ils ne sont pas aimantables», a expliqué Ghislain Gamelin.

Noéla Beauchemin nous a confié que sa ferme familiale a déjà perdu des vaches qui avaient avalé des corps étrangers, une cause de mortalité qui l’inquiète de plus en plus. «Ça fait plus ou moins cinq ans que [les canettes jetées dans les champs] c’est exponentiel», a-t-elle déploré.

Questionnée à savoir si elle entrevoyait une solution à ce problème, Mme Beauchemin a dit croire que la situation ne changera pas tant que les mentalités ne changeront pas. «Il faut que les gens se conscientisent, il n’y a pas d’autres solutions.»