/news/coronavirus
Navigation

Les Beaucerons sont «difficiles à convaincre»

Le ministre de la Santé les implore d’aller se faire vacciner

Coup d'oeil sur cet article

Devant une explosion des cas de COVID-19 et une vaccination qui s’essouffle, le ministre Christian Dubé a demandé aux citoyens de la Beauce d’agir dès maintenant pour éviter d’aggraver la pire situation régionale depuis le début de la pandémie.   

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Vaccination: Legault «très satisfait» du rythme

• À lire aussi: La vaccination pour tous débuterait «vers la fin mai» au Québec

Le ministre de la Santé a reconnu que les Beaucerons avaient parfois la tête dure et qu’il fallait les convaincre en livrant le bon message.

Avec un taux de contamination alarmant, des problèmes importants au sein de plusieurs entreprises et de nouvelles éclosions dans des milieux de soins, le ministre de la Santé a voulu lancer un message à la population. 

Avec les députés locaux Samuel Poulin et Luc Provençal, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a exigé un effort collectif des citoyens de la Beauce, aux prises avec un taux de contamination alarmant et plusieurs éclosions.
Photo Jean-François Racine
Avec les députés locaux Samuel Poulin et Luc Provençal, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a exigé un effort collectif des citoyens de la Beauce, aux prises avec un taux de contamination alarmant et plusieurs éclosions.

Toute proportion gardée, la Beauce est actuellement le pire endroit au Québec. Les hospitalisations augmentent, et le délestage de certains services aux patients se poursuit. De plus, les malades se présentent de plus en plus mal en point au dépistage.

« Tête dure »

« On est loin d’avoir réglé la situation en Beauce. Il faut absolument qu’on parle aux citoyens. Je ne suis pas ici pour faire la morale. Je les connais, les Beaucerons. Ils sont un peu comme moi, un petit peu tête dure et un peu difficiles à convaincre », a notamment expliqué Christian Dubé, présent à Beauceville jeudi.

Les gens devront toutefois réaliser que l’heure n’est pas à la fête. Le ministre croit que la Beauce peut renverser cette tendance, comme l’a fait récemment le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« J’en suis certain. En parlant à l’intelligence des Beaucerons, en leur disant qu’ils peuvent eux aussi retourner cette situation. »

Parallèlement au respect des mesures sanitaires, le gouvernement devra aussi, avec la Santé publique, trouver des solutions pour ramener les gens en plus grand nombre dans les centres de vaccination et éviter de perdre des doses. 

Photo Le Journal

« On avait l’opportunité d’ouvrir plus de centres qu’on en avait besoin parce qu’on s’en sert pour la formation. On a formé à peu près 10 000 vaccinateurs dans les deux derniers mois », a précisé le ministre.

Selon lui, ce choix s’avère payant. « Regardez le jour où les AstraZeneca sont rentrés, on a pu vacciner 75 000 personnes dans une journée. Les deux enjeux étaient la flexibilité et la formation. »

Vaccins disponibles

Le ministre Dubé aimerait également que les Beaucerons comprennent que des vaccins sont disponibles sans rendez-vous.

« Si vous avez l’opportunité de venir chercher un AstraZeneca au lieu d’attendre six à huit semaines, je n’hésiterais pas », a-t-il affirmé.

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a aussi demandé aux citoyens d’agir. « La COVID-19 n’a jamais été aussi présente en Beauce et il faut passer à l’action. Tout le monde peut faire un effort. »

La Beauce en alerte

  • Le réseau local de services (RLS) de Beauce est l’endroit le plus touché au Québec avec 689,4 cas/100 000 habitants
  • 191 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches. Plus de la moitié en Beauce-Etchemin.
  • 1651 cas actifs sur le territoire.
  • 28 hospitalisations, dont 11 personnes aux soins intensifs.
  • Au CHSLD privé L’Assomption de Saint-Georges, 41 cas actifs chez les résidents et 26 cas actifs chez les travailleurs.
  • 64 entreprises touchées par une éclosion.

À VOIR ÉGALEMENT  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres