/weekend
Navigation

Choisir votre lubrifiant

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit pour une utilisation avec un jouet sexuel favori, pour soulager une sécheresse ou encore simplement pour s’amuser, les lubrifiants ont la cote. Mais devant tant de possibilités de textures, de saveurs, d’odeurs, de composés... comment s’y retrouver ? Lequel choisir pour pimenter agréablement votre vie intime sans toutefois compromettre votre plaisir ? Voici quelques trucs pour vous permettre de faire un choix bien éclairé.

1. Pour quelle utilisation ? 

Tout d’abord, il importe de déterminer les raisons pour lesquelles un lubrifiant artificiel aurait avantage à entrer dans votre rituel intime. Cela vous guidera vers les meilleures options qui s’offrent à vous et qui sont disponibles sur le marché. Une sécheresse vaginale ? Des rapports sexuels inconfortables ? Un type de comportement sexuel spécifique ?

Par exemple : certaines personnes choisiront des lubrifiants hydratants « longue durée » en cas de symptômes génito-urinaires (après une grossesse, lorsque la personne vit des dérèglements hormonaux, au moment de la ménopause...). C’est notamment le cas de certains produits intravaginaux, qui s’appliquent à raison de quelques fois par semaine (le soir). Autre exemple : les douleurs vulvaires et vaginales proviennent très souvent de causes variées et ont un impact important sur le niveau de satisfaction et de confort lors de la relation sexuelle, c’est pourquoi un lubrifiant de bonne qualité peut améliorer (voire parfois supprimer) les effets désagréables ressentis. Autre exemple : l’utilisation d’un lubrifiant personnel pour vivre du sexe anal n’est certes pas superflue et demandera une attention toute particulière. De même que pour le sexe oral.

2. À base d’eau ? De silicone ? Stimulants ?

Les lubrifiants à base d’eau procurent une hydratation des muqueuses en agissant au niveau des cellules épithéliales – ils conviennent pour l’utilisation de préservatifs, sont compatibles avec les jouets érotiques, mais leur utilisation n’est pas recommandée pour les massages (l’eau s’évapore relativement rapidement – ce qui enlève l’effet « glissant » tant recherché). Leur composition peut être synthétique ou naturelle, mais les experts conseillent généralement d’éviter tout irritant chimique (parabène et cie). Les lubrifiants à base de silicone sont généralement compatibles avec l’utilisation des préservatifs (il vaut toujours mieux s’en assurer auprès du fabricant), mais ne conviennent pas aux jouets érotiques de silicone (vérifier auprès du fabricant dans le cas d’une utilisation de jouets fabriqués dans un autre matériau que le silicone). De façon générale, les lubrifiants de silicone sont populaires en raison de leur polyvalence et de leur degré d’évaporation grandement inférieur à l’eau. Les experts suggèrent d’utiliser des produits exempts de cyclopentasiloxane ou de cyclométhicone (molécules instables appelées silicones cycliques). Les lubrifiants stimulants procurent des effets lors de leur application (impression de chaud, de froid), il faut toutefois s’assurer de la qualité de leur composition ainsi que de leur compatibilité avec les préservatifs. Les produits à base d’huile ou de gelée de pétrole sont à proscrire avec les condoms, car ils les fragilisent.

3. Avez-vous des allergies ? Des préférences ? 

Le choix de votre lubrifiant personnel peut également se faire sur la base de vos préférences en matière de composition du produit ou d’une intolérance à un composé. Les parabènes, les produits de la famille des glycols et le polyquaternium-15 soulèvent des questionnements chez les chercheurs quant à leurs effets sur la santé, certaines personnes préfèrent donc les éviter. Le marché regorge de produits à base d’ingrédients naturels, dont l’efficacité semble bonne chez les intéressé.e.s.

4. Parfumés, aromatisés... tout pour pimenter ! 

Ces lubrifiants se déclinent en plusieurs versions de goûts, d’effets et de parfums. Il est donc important de choisir en fonction de vos préférences, car certains sont comestibles ! Souvent compatibles avec les préservatifs, plusieurs sont formulés sans sucre ni colorants...

Peu importe le lubrifiant choisi, assurez-vous qu’il convient à l’utilisation que vous en ferez, qu’il soit de bonne qualité (qu’il ne soit pas souillé – tube expiré, contamination vaginale/anale...) et d’en avoir toujours sous la main ! Assurez-vous de toujours pratiquer une sexualité responsable, sécuritaire et consensuelle !