/investigations/truth
Navigation

La quarantaine aussi pour les snowbirds

Remaniement
Photo Agence QMI, Maxime Huard Le député libéral Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à Ottawa.

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : notre Bureau d’enquête, basé à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, nos journalistes et recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L'ÉNONCÉ

Lundi, le Parti libéral du Canada a pourfendu la position du Bloc québécois sur le retour des snowbirds et leur éventuelle quarantaine visant à combattre la COVID-19. « Il y a deux semaines, le Bloc nous disait qu’il voulait exempter tous les snowbirds de la quarantaine », s’est exclamé en chambre Pablo Rodriguez, leader du gouvernement.

LES FAITS

Le ministre Rodriguez pourrait se voir signifier deux lumières rouges pour cette affirmation. Le Bloc n’a pas proposé d’abolir la quarantaine pour les snowbirds, mais a plutôt affirmé que cette quarantaine pourrait se faire à la maison pour certains d’entre eux. Pour lesquels ? Uniquement ceux qui ont été vaccinés et qui fournissent un test négatif à la COVID-19 à leur entrée au pays. Des nuances importantes que le Parti libéral n’a pas fournies. Malgré tout, la formation de Justin Trudeau juge que la position du Bloc est irresponsable et injuste pour les autres Québécois qui suivent les consignes.

–Pascal Dugas Bourdon

Chiffre de la semaine: 114 331 850

C’est le nombre de seringues pour la vaccination contre le coronavirus reçues par le gouvernement fédéral depuis le début de la pandémie, selon Services publics et Approvisionnement Canada. Au total, 282 millions de seringues ont été commandées. 

De ce nombre, on compte la commande de plus de 72 millions de seringues « à faible volume mort ». Ces seringues spécialisées permettent d’extraire davantage de doses par fiole de vaccin et d’éviter le gaspillage. 

Ottawa assure avoir assez d’équipement pour être en mesure d’administrer plus de 74 millions de doses, soit deux doses pour tous les Canadiens.

—Sarah Daoust-Braun