/sports/hockey/canadiens
Navigation

Le CH perd encore Price... et le match

Le CH s’incline 4 à 1 contre les Oilers à Edmonton

Coup d'oeil sur cet article

« Je me concentre sur mes joueurs, pas ceux du Canadien. » Dave Tippett avait offert cette réponse en bougonnant pour décrire l’impact de Phillip Danault dans ses missions défensives contre Connor McDavid et Leon Draisaitl. 

• À lire aussi: Gustafsson pourrait devoir patienter

• À lire aussi: «McDavid est passé à travers tout le monde» -Phillip Danault

• À lire aussi: Autre blessure à Carey Price

Tippett avait finalement raison de se concentrer uniquement sur son équipe. 

Très discret à ses cinq premiers matchs cette saison contre le Canadien, McDavid est redevenu McDavid avec une sortie d’un but et deux passes dans un gain de 4 à 1 contre le Canadien, hier, au Rogers Place. 

Connor McDavid a eu le dessus sur Jeff Petry et le Canadien, hier.
Photo USA TODAY Sports
Connor McDavid a eu le dessus sur Jeff Petry et le Canadien, hier.

C’est pratiquement une loi de la nature. Une équipe ne peut pas éternellement réduire un joueur de la trempe de McDavid au silence. Le CH l’a fait pour 40 minutes dans ce match. Encore une fois, Danault avait trouvé une façon d’enrager le 97. 

  • Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio:

Mais cette fois, le meilleur joueur au monde a eu le dernier mot. En troisième période, c’est lui qui a préparé le premier but des Oilers, celui d’Ethan Bear. Il a aussi marqué le deuxième en déculottant Joel Edmundson et Jeff Petry avant de battre Jake Allen d’un tir parfait. Et c’est aussi lui qui a obtenu la passe pour permettre à Jesse Puljujarvi de s’échapper et de marquer le troisième but des siens. 

« Nous avons fait un bon travail pour lui retirer du temps et de l’espace, mais dans les dernières minutes, McDavid a trouvé des solutions, a dit Petry. Ils ont gagné en confiance après leur premier but. »

McDavid, qui est au sommet de la LNH avec 74 points, avait récolté seulement deux passes à ses cinq premiers matchs contre le Tricolore. Il a débloqué à un moment clé avec des jeux incroyables en troisième période. Un hockeyeur normal aurait probablement ressenti de la fatigue puisque Tippett a pressé le citron toute la soirée avec lui. Il a terminé la rencontre avec un temps de jeu de 27 minutes. 

Un but de Staal

Le CH avait le contrôle de cette rencontre après deux périodes. Mais il restait encore trop de temps. Eric Staal a marqué son deuxième but avec sa nouvelle équipe en redirigeant une passe de Corey Perry en deuxième période. 

À ce moment, on croyait à un autre scénario imprévisible du Canadien. Après une performance médiocre contre les Sénateurs d’Ottawa, le CH se retrouvait avec une mince avance d’un but contre les Oilers. Et ce même si Carey Price avait quitté le match après une seule période. 

Il n’y a finalement pas eu de miracle. La meilleure équipe a gagné ce match.  

Ce qu’on a remarqué...  

Price blessé

Carey Price a rangé son masque et ses jambières après la première période. Jake Allen a pris le flambeau pour les 40 dernières minutes. En première, Price a encaissé un coup à la tête lors d’une obstruction d’Alex Chiasson sur un but refusé à Connor McDavid. Le 31 a aussi bloqué un tir de Leon Draisaitl qui l’a atteint près du cou, mais c’est le contact qui l’a forcé à abandonner le match. Il n’a donc pas aggravé la blessure au bas du corps qui lui avait fait rater six duels.  

Khaira sonné

Jujhar Khaira a joué seulement 1 min 59 s lors de cette rencontre. À sa troisième présence, il a essuyé une sévère, mais légale, mise en échec d’Alexander Romanov. Il n’a pas chuté après l’impact, mais il n’arrivait pas à patiner sans tituber. Ethan Bear et l’arbitre Marc Joannette l’ont aidé à se rendre jusqu’au banc de son équipe. Le 15 mars, le centre originaire de la Colombie-Britannique s’était fait passer le K.-O. lors d’un combat contre Brett Ritchie, des Flames de Calgary. Il avait manqué seulement deux matchs avant de revenir au jeu. 

Weber en santé ?

Dominique Ducharme a réfuté l’hypothèse que son capitaine Shea Weber soit blessé. S’il n’est pas touché au bas du corps, Weber n’a pas la même assurance sur la glace depuis déjà plusieurs jours. Il y a des séquences durant lesquelles il pivote difficilement et il paraît encore plus lent. 

Anderson à la droite de Danault

Josh Anderson a obtenu une audition à l’aile droite de Phillip Danault et de Tomas Tatar. L’ancien des Blue Jackets de Columbus a réussi son mandat pour deux périodes, jouant avec aplomb contre le gros trio des Oilers. Il a même fait perdre patience à Draisaitl. Sur une note plus négative, le numéro 17 a fait des présences sporadiques en troisième, probablement en raison d’un malaise. 

+
McDavid
Connor McDavid a chassé sa frustration pour finalement redevenir un magicien avec une rondelle sur son bâton. Il a joué un grand match.
-
La troisième période
Une équipe fragile perd rapidement sa confiance. Jake Allen a tout fait pour sauver les meubles en troisième, mais il ne pouvait pas multiplier les miracles.
1
4
Première période
Aucun but.
Punitions: Nurse (Edm) 15:15; Danault (Mon) 17:58.
Deuxième période
1-MON: Eric Staal (5) (Perry)6:46
Punitions: Tatar (Mon) 9:09; Draisaitl (Edm) 13:43; Byron (Mon) 17:33; Toffoli (Mon) 20:00.
Troisième période
2-EDM: Ethan Bear (1) (McDavid, Puljujarvi)10:49 3-EDM: Connor McDavid (24) (sans aide)15:11 4-EDM: Jesse Puljujarvi (11) (McDavid)17:37 5-EDM: Devin Shore (5) (Yamamoto, Russell)FD-18:21
Punitions: Aucune.
Tirs au but
MONTRÉAL 7 - 8 - 8 - 23 Edmonton 7 - 10 - 19 - 36
Gardiens:
MON: Carey Price, Jake Allen (P, 7-8-4) (au début de la 2e pér.); EDM: Mike Smith (G, 16-4-2).
Avantages numériques:
MON: 0 en 2; EDM: 0 en 4.
Arbitres:
Kendrick Nicholson, Marc Joannette.
Juges de lignes:
Travis Toomey, Mark Shewchyk.
Connor McDavid
Jesse Puljujarvi
★★
Ethan Bear
★★★