/news/coronavirus
Navigation

Une PME de Québec offre des congés à ses employés pour faciliter la vaccination

Une PME de Québec offre des congés à ses employés pour faciliter la vaccination
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Voulant « faire sa part » dans la lutte contre la COVID-19, une entreprise de Québec a décidé d’offrir deux journées de congé payé à sa cinquantaine d’employés pour leur permettre d’aller se faire vacciner contre le coronavirus.

• À lire aussi: Combat contre la COVID-19: 4 raisons de rester optimistes

• À lire aussi: Ottawa ne ferme pas la porte à l’état d’urgence

« C’est venu d’une réflexion personnelle avec mon associé. On se demandait un peu comment l’on pouvait contribuer. On est fournisseur du système hospitalier, donc on a été relativement épargné par la crise. On s’est demandé comment on pouvait faire notre part », explique Bryan Welch, président et directeur général de LPA Médical, dont le siège social est situé à Sainte-Foy. LPA Médical se spécialise dans la fabrication de fauteuils médicalisés et a notamment pour clients des hôpitaux, des CHSLD et des résidences privées.

À titre de service essentiel, l’entreprise se considère comme d’autant plus chanceuse d’avoir pu continuer à opérer qu’elle n’a vécu aucune éclosion de coronavirus dans son personnel.

Retrouver une normalité

Toutefois, la pandémie a par moments causé des enjeux d’approvisionnement. Et le télétravail, chez les employés de bureau et de l’administration, a ses limites : « la chaleur humaine à travers Zoom, ça ne passe pas aussi bien. Ce n’est pas la même chose. On s’ennuie tous l’un de l’autre », convient M. Welch.

Or, « il n’y a qu’une seule façon de sortir de cette crise-là, puis c’est la vaccination », pense-t-il.

C’est pourquoi, sur une base volontaire et quand ils seront admissibles à la vaccination dans l’ordre du gouvernement, tous les employés de LPA Médical pourront se prévaloir d’une journée de congé lors de la première injection puis d’une autre pour la seconde dose.

Ceux qui ont déjà été vaccinés pourront également obtenir un congé.

« Pour certaines personnes, ce n’est pas toujours facile de se libérer de son travail à ses frais pour aller se faire vacciner. Je voulais être sûr que ce n’était pas un frein à la vaccination », dit-il.

« Si toutes les entreprises qui peuvent le faire contribuent, et si ça accélère la sortie de crise ne serait-ce que d’une semaine, ça va valoir la peine », estime Bryan Welch. Celui-ci signale toutefois que certains entrepreneurs sont « au bord du gouffre » et croit donc que l’on devrait laisser aux entreprises la liberté d’adopter ou non une politique similaire, « selon leurs moyens ».

D’autres initiatives

Certaines grandes entreprises, comme Bureau en gros et la Banque de Montréal, ont déjà annoncé leur intention d’offrir quelques heures de congé à leurs salariés qui veulent se faire vacciner.

À l’Assemblée nationale, Québec solidaire a demandé au gouvernement d’accorder quatre heures de congé payé à tous les travailleurs, dans cette optique.

À VOIR AUSSI

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres