/finance/business
Navigation

De jeunes entrepreneurs à la dent sucrée

Coup d'oeil sur cet article

Des fruits, des guimauves et du chocolat... Zachary Beaulieu et Jacob Lapointe, deux entrepreneurs d’à peine 20 ans, ont donné, vendredi matin, le coup d’envoi de leur roulotte à dessert à Bécancour, dans le Centre-du-Québec. 

Les jeunes entrepreneurs travaillent sur ce projet depuis plus d’un an et ont mis la brochette dessert au cœur de l’entreprise Mello’s.

«On veut vendre du bonheur... du bonheur, du chocolat, on fait le lien assez rapidement», a expliqué M. Beaulieu, rencontré par l’équipe de TVA Nouvelles quelques minutes avant l’ouverture.

Les deux entrepreneurs disent avoir investi 20 000$ dans leur projet, sans compter le soutien familial, le «love money», a imagé Alain Lapointe, père d’un des deux jeunes hommes d’affaires.

Pour ce qui est du menu, il est à la fine pointe de la technologie, avec la lecture d’un code QR qui donne accès à la page de l’entreprise, où défilent les types de chocolat, des «bubble tea» et d'autres cafés glacés.

Étudiants en administration, les deux cégépiens ont par ailleurs tiré profit du cadre scolaire pour monter leur entreprise.

«On a optimisé nos trucs, sauvé du temps, puis, vraiment, profité du coaching de nos enseignants, qui sont très calés dans le milieu de l’entrepreneuriat... On s’est assurés d’avoir de bonnes notes et un beau projet!» s’est amusé Jacob Lapointe.

Les deux associés avaient d’abord prévu de parcourir les festivals au cours de l’été. Pandémie oblige, les supermarchés de la région seront leur nouveau terrain de jeu.

Les prochaines semaines les amèneront à Drummondville, à Victoriaville, à L’Assomption, à Joliette et à Sherbrooke, notamment.

Les deux jeunes tissent leurs premiers liens d’affaires avec des propriétaires de supermarchés, qui ne boudent pas l’occasion d’avoir un peu d’animation à leurs portes.