/weekend
Navigation

Télévision québécoise: fin de saison sur les chapeaux de roues

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie a bousculé le calendrier des fictions. Certaines n’ont pu être tournées, d’autres ont commencé avec un léger décalage. Les saisons de trois séries dramatiques annuelles ont pris fin sur des suspenses il y a quelques semaines. District 31 vient de nous laisser encore bouche bée. Les saisons de deux autres séries s’achèvent lundi. Voyons voir sur quel pied les auteurs nous laissent danser cet été.

District 31

Photo courtoisie, Yan Turcotte

Grosse saison pour les enquêteurs du 31 qui se font de plus en plus d’ennemis. Disons que la politique s’est immiscée à certains égards. Le suicide de Bourgoin, ex-directeur du SPGM et ministre de la justice, aura été la goutte de trop pour que Mélissa Corbeil, qui cherche par tous les moyens à avoir la tête du duo Chiasson-Bissonnette, parte en guerre sans se soucier des techniques. Le passé viendra les hanter assurément avec le retour d’un témoin privilégié. 

Soulagement pour Brière, pris par ce qui reste du groupe terroriste de Vincent Lemaire et de la fille illégitime de Germain Trottier. Affaire conclue dans des circonstances nébuleuses qui n’en resteront pas là. Fidèle à son habitude, Luc Dionne nous a conduits sur plusieurs pistes menant en parallèle quatre intrigues. Et que dire du retour d’un vilain qu’on n’a pas vu venir ? 

Une autre histoire

Photo courtoisie, Yan Turcotte

Anémone/Manon a connu une saison chargée en émotions. Ces enfants ont dû apprendre à la connaître ou à la partager. L’équilibre n’est pas le même pour tous. Caroline a retrouvé la sérénité. Jean-Olivier s’est pris en main. Olivia a vu une occasion de se questionner sur ses propres origines, Karla trouve la stabilité quoique son cœur balance entre deux hommes. Pour Simon rien ne va plus, il s’endette et devient accro à l’ecstasy. Et Sébastien ne pourra pas dire que ses proches ne l’avaient pas mis en garde contre Steeve.

Après une première tentative de meurtre, nous aurions été naïfs de croire que Valaire allait laisser Anémone/Manon s’en sortir. Les dernières secondes sont saisissantes. Alors que la mère de famille était sereine face à ses choix et qu’elle avait retrouvé un certain calme, la voiture dans laquelle elle prenait place ce matin-là a explosé sans qu’Émilien ne puisse faire quoi que ce soit. 

Alertes

Photo courtoisie, TVA

Le dernier épisode risque de brasser pour l’Escouade et pour La Garde. D’abord, Michaël est mal en point après avoir été tabassé par Olivier qui est reparti avec Delphine. La pauvre se croyait protégée mais La Garde veut la tester et l’a épiée. L’Escouade pourrait avoir perdu sa trace. Sa sécurité est assurément compromise. Elle a joué à un jeu dangereux. Le temps presse pour la retrouver. Et la Garde menace toujours de sévir quelque part.

Tous ne s’entendent pas non plus sur la façon de traiter Corine et Estelle qui semblent toutes deux avoir des secrets. Mère et fille pourront-elles trouver la paix ? Et Pascal, qui s’est isolé, arrivera-t-il à témoigner contre Lanctôt ? Stéphanie risque de se retrouver dans une situation sensible. 

► Dernier épisode lundi 21 h à TVA

L’Échappée

Photo courtoisie, Eric Myre

Si en apparence un certain calme a repris, ce sera de courte durée. L’escapade en amoureux de Richard et Marie-Louise, dans un chalet isolé, a viré au drame. Est-ce le père de Rosalie ? Gérard Chaput n’accepte pas que sa fille ait décidé de les suivre à Sherbrooke. La quête d’autonomie de l’adolescente face à l’endoctrinement familial aura peut-être encore de tristes conséquences. Est-ce Joëlle ? On se questionne toujours sur les « techniques réparatrices » de Jean-Simon. Cet encouragement à un passage à l’acte libérateur pourrait-il avec un lien ?

Jules est toujours entre les mains de Beaudry. Se peut-il que Bill soit impliqué dans cette mystérieuse disparition ? Gisèle doit faire enquête. Parallèlement, le retour de Sophie en ville viendra aussi avec des annonces pour Thomas et L’Échappée. Quel est l’avenir de l’institut qui avait changé de vocation à la demande du ministère ? Thomas pourrait faire appel à Noémie. 

► Dernier épisode lundi 20 h à TVA 

Toute la vie

Photo courtoisie, Vero Boncompagni

On peut dire que la diversité a été au cœur des intrigues. Méli est retournée vivre sa maternité dans sa communauté sur la Côte-Nord, Riliana a acquis suffisamment de confiance et mis fin à ses dépendances pour prouver qu’elle peut s’occuper de sa fille. Les parents d’Éloïze ont dû faire le deuil de leur fille, Charlotte soigne son écoanxiété depuis son avortement risqué, Viviane a donné son enfant afin de conserver le secret sur l’identité du père et Sassan n’a pu sauver sa sœur de l’éducation oppressive de ses parents. 

Parallèlement, nous avons fait la connaissance de Daphnée, qui au-delà de la violence qu’elle subit aspire à fonder une famille, ce qu’elle n’a jamais eu. Les conséquences sont lourdes. La toile est aussi tissée pour qu’un premier jeune papa bénéficie du soutien de Marie-Labrecque. Cette saison, les préoccupations de Tina et Christophe se sont juxtaposées à celles des pensionnaires de l’école. Tina a retrouvé sa mère dans des circonstances délicates. Difficile de croire qu’elle va réellement quitter la direction de l’école. Mais ce qui est troublant, c’est la relation extrêmement toxique que Christophe subit encore de son frère policier dont la mère protège le lourd passé d’abuseur. On s’inquiète d’ailleurs de l’état de Christophe sauvagement attaqué chez lui.

5e rang

Photo courtoisie, Bertrand Calmeau

Ça brasse à Valmont. D’abord, Réginald se trouve dans une situation particulière apprenant en l’espace de quelques heures être le père de la fille de Kim et de l’enfant à venir de Julie. L’harmonie n’est pas au beau fixe entre les deux sœurs. Du côté de la mafia qui a étendu ses tentacules plus que jamais dans le patelin, la tension monte entre Tina et son frère nouvellement sorti de prison. Certains personnages à cet égard prennent de mauvaises décisions. Marie-Jeanne notamment, puis Simon. 

Depuis le début de la série, Fred, Gladys ainsi que les enquêteurs de la SQ planchent sur le tueur en série de Valmont qui a assassiné tant de femmes à une époque pas si lointaine. Marc, le vendeur de souliers, est dans la mire. Mayrand, l’ex-proprio du marché l’a été. Tout comme la pauvre Joe, camionneur à l’époque. Même Léopold qui a mené l’enquête s’est vu soupçonné. L’étau se resserre maintenant sur l’ex de Clothilde de retour en ville. On se doute qu’il sévit encore dans les dernières secondes de la saison. 

La fiction au diapason de l’actualité 

Daphné et Gabriel dans Toute la vie
Photo courtoisie, Karl Jessy
Daphné et Gabriel dans Toute la vie

Les auteurs suivent l’actualité et sont parfois un peu devins. Plusieurs intrigues ont fait écho à ce que nous vivions malheureusement cette année. Deux sujets ont alimenté des trames importantes.

Les beaux malaises
Photo courtoisie
Les beaux malaises

La violence conjugale a été abordée dans plusieurs séries. Daphnée dans Toute la vie est battue par son chum, preuve que les jeunes peuvent en être victimes. Guylaine tente de refaire sa vie loin du père de ses enfants qui la bat dans 5e rang. Martin Matte a finement abordé la question dans Les beaux malaises quand il a vu Patrick frapper et humilier sa blonde. Une conversation initiée entre gars est un premier pas. Dans Une autre histoire le nouvel époux de Sébastien s’avère manipulateur, possessif et violent. Dans M’entends-tu ?, après une deuxième saison où Carolanne a presque laissé sa peau, on assiste à une reconstruction. C’est la fin d’un cycle pour sa mère et elle.

Curé Caron dans Les Pays d’en haut
Photo courtoisie, Bertrand Calmeau
Curé Caron dans Les Pays d’en haut

Les théories du complot, tout comme c’est le cas en cette ère pandémique, ont été au cœur d’intrigues. Dans Les Pays d’en haut, le curé Caron en est un bon exemple. Dans District 31, ces théories concernant la vente de terres ont mené à des actes terroristes qui impliquent de riches familles, un juge et même la lieutenante du 31. On peut dire que le complot suprémaciste, trame d’Alertes a aussi été mis en lumière dans la dernière année, notamment chez nos voisins du Sud.