/sports/football
Navigation

Beaucoup de surprises en vue au repêchage de la NFL

FBC-SPO-COLLEGE-FOOTBALL-PLAYOFF-NATIONAL-CHAMPIONSHIP---CLEMSON
Photo AFP Trevor Lawrence

Coup d'oeil sur cet article

Jeudi soir, le repêchage de la NFL prendra son envol. En attendant, Le Journal vous propose son repêchage simulé, dans lequel le but n’est pas de classer les espoirs, mais de tenter de deviner à quel rang et dans quelle équipe ils aboutiront. L’exercice est particulièrement périlleux cette année en raison du nombre élevé d’espoirs qui ont mis un trait sur la dernière saison. En conséquence, les évaluations sur chacun d’entre eux divergent. Bon repêchage simulé ! 

• À lire aussi: Vers une cuvée record de Canadiens

• À lire aussi: Espoirs défensifs énigmatiques

• À lire aussi: Une solide cuvée offensive

1. Jaguars    

Trevor Lawrence  

  • Quart-arrière, Clemson         

On passe vite au choix suivant ! S’il existe une seule et unique certitude absolue et coulée dans le béton armé avec ce repêchage, c’est que les Jaguars vont élire Lawrence et sa longue tignasse blonde pour sauver leur franchise moribonde. Tout a été dit sur lui.  

  • Écoutez l'émission spéciale sur le repêchage de la NFL de La Zone payante ci-dessous:

2. Jets     

Zach Wilson  

  • Quart-arrière, BYU         

Les Jets ont échangé leur jeune pivot Sam Darnold aux Panthers, confirmant ainsi qu’ils se tourneront vers un autre quart-arrière du futur au repêchage. Tout indique que Zach Wilson sera leur homme. Ses talents d’improvisateur devront l’extirper de ce cimetière de quarts-arrières. 

3. 49ers     

Justin Fields  

  • Quart-arrière, Ohio State         

Ce sera assurément un autre quart-arrière et le consensus semble être Mac Jones. Dans ce repêchage simulé, on refuse obstinément d’y croire ! En donnant la panoplie de choix qu’ils ont offerts aux Dolphins pour passer du rang 12 à 3, ils doivent viser le quart au plus haut potentiel en Fields. 

4. Falcons     

Kyle Pitts  

  • Ailier rapproché, Florida         

C’est là que le véritable suspense commence ! Les Falcons repêchent rarement aussi haut et pourraient être tentés de vouloir trouver la relève de leur quart Matt Ryan. Ou échanger leur choix. Ou prendre le meilleur joueur disponible en Pitts, qui redonnera des ailes à Ryan. 

5. Bengals     

Penei Sewell  

  • Bloqueur, Oregon    

Il sera tentant pour les Bengals de réunir leur quart-arrière Joe Burrow à son ancienne cible de choix à LSU, Ja’Marr Chase. Sauf qu’avec leur ligne offensive dangereusement mauvaise de l’an dernier, pas le droit de passer outre Sewell. Oui, même si on a embauché Riley Reiff. 

6. Dolphins     

Ja’Marr Chase  

  • Receveur, LSU         

Les Dolphins ont fait le plein de choix en reculant au 12e rang, pour ensuite payer une rançon raisonnable aux Eagles pour se rapprocher au sixième rang. Leur plan doit être de donner le maximum de munitions à leur jeune quart Tua Tagovailoa. Chase aidera sa cause. 

7. Lions    

Devonta Smith  

  • Receveur, Alabama         

Le nouveau régime de Dan Campbell souhaite amener à Detroit une mentalité de dur à cuire et en ce sens, un joueur défensif ou un bloqueur comme Rashawn Slater pourrait leur convenir davantage. Difficile toutefois d’ignorer un receveur électrisant comme Smith. 

8. Panthers     

Rashawn Slater  

  • Bloqueur, Northwestern         

Certains vont jusqu’à dire que Slater, qui a reçu moins d’attention que Sewell, pourrait devenir un meilleur joueur de ligne que lui. Il pourrait évoluer autant comme bloqueur que comme garde, et les Panthers doivent donner une véritable chance à Sam Darnold de ne plus voir de fantômes... 

9. Broncos     

Mac Jones  

  • Quart-arrière, Alabama         

Les Broncos vont-ils tirer la plogue aussi rapidement sur Drew Lock, leur quart-arrière de troisième année ? C’est le pari que l’on prend puisque ce club traverse une rare période de sécheresse et mise sur un alignement capable de gagner. Jones hériterait d’une bonne ligne et de bons receveurs. 

10. Cowboys     

Patrick Surtain II  

  • Demi de coin, Alabama         

Difficile d’imaginer les Cowboys miser sur une autre position que celle de demi de coin. Outre Trevon Diggs (choisi l’an dernier en deuxième ronde), c’est plutôt maigre pour couvrir les receveurs adverses. La défensive ne peut se permettre une autre catastrophe comme l’an dernier. 

11. Giants      

Micah Parsons  

  • Secondeur, Penn State         

La ruée vers les quarts-arrières et autres joueurs offensifs exceptionnels risque de faire glisser Parsons jusqu’aux Giants, peut-être même plus loin. Chez les G-Men, Blake Martinez est bien seul au milieu du terrain et encore là, Parsons a infiniment plus de potentiel. 

12. Eagles     

Jaylen Waddle  

  • Receveur, Alabama         

Après Jalen Reagor l’an passé, un autre receveur en première ronde ? C’est loin d’être farfelu, surtout que Reagor n’a rien cassé jusqu’ici. Il ne faudra pas lésiner pour entourer le jeune quart Jalen Hurts, et Waddle est le plus explosif de la cuvée. Un gros coup potentiel à chaque jeu. 

13. Chargers     

Christian Darrisaw  

  • Bloqueur, Virginia Tech         

Les Chargers ont posé des gestes pour améliorer leur ligne offensive et ainsi se donner de la flexibilité au repêchage. Le travail de reconstruction de cette unité n’est pas terminé et demeure la priorité. Un tandem de Christian Darrisaw et Bryan Bulaga pour protéger Justin Herbert ? Vendu ! 

14. Vikings     

Jaelen Phillips  

  • Secondeur, Miami         

Les Vikings ont besoin de renfort sur les deux fronts. En Phillips, ils prendraient un risque considérable en raison de son historique de commotions cérébrales et autres blessures, mais le potentiel de récompense est infini. Avec Danielle Hunter, ce serait de la bombe. 

15. Patriots     

Trey Lance  

  • Quart-arrière, North Dakota State         

Dans cet exercice, on ne projette pas les échanges hypothétiques, mais il y a fort à parier que les Patriots devront être actifs pour mettre la main sur un quart-arrière, si tel est leur plan. Lance est un athlète extraordinaire qui pourrait apprendre pendant un an derrière Cam Newton. 

16. Cardinals     

Jaycee Horn  

  • Demi de coin, South Carolina         

Les Cardinals ont peut-être embauché Malcolm Butler, mais ce n’est que pour une saison et il n’y a pas de profondeur à la position de demi de coin en Arizona. Horn amènera de l’attitude, et un demi de coin n’est pas un luxe dans une division regorgeant de bons receveurs. 

  • Écoutez le journaliste sportif Stéphane Cadorette avec Jean-François Baril dans l'Avantage Numériq sur QUB Radio:  

 17. Raiders     

Alijah Vera-Tucker  

  • Garde, USC         

Les trous ne manquent pas dans l’alignement, mais la refonte totale de la ligne offensive laisse des cratères. Vera-Tucker a bien paru dans les rangs universitaires, autant comme garde à ses débuts que comme bloqueur à gauche la saison dernière. Une belle polyvalence. 

18. Dolphins     

Zaven Collins  

  • Secondeur, Tulsa         

Trop tôt ? Trop impossible ? Probablement, mais Collins est un secondeur de gros gabarit, capable d’attaquer le jeu au sol comme de s’illustrer en couverture. C’est la polyvalence avec laquelle l’entraîneur-chef Brian Flores a appris à travailler en Nouvelle-Angleterre sous les ordres de Belichick. 

19. Washington     

Jeremiah O.-Koramoah  

  • Secondeur, Notre Dame         

La plupart des repêchages simulés envoient un receveur à Washington. Avec Terry McLaurin à bord, en plus de l’arrivée de Curtis Samuel, pas sûr que le besoin soit si criant. Owusu-Koramoah est un secondeur de petit format qui a des ailes sur le terrain en couverture. 

20. Bears     

Caleb Farley  

  • Demi de coin, Virginia Tech         

Pour les Bears, ce serait un potentiel vol. Si ce n’était d’une blessure au dos qui risque d’inquiéter des équipes, Farley sortirait dans le top 12. Il est un athlète d’exception et avec Jaylon Johnson et Desmond Trufant, la tertiaire des Bears ne serait pas une lacune. 

21. Colts     

Jayson Oweh  

  • Ailier/secondeur, Penn State         

Les Colts ont un grand dilemme. Combler la perte d’Anthony Castonzo sur la ligne offensive ou améliorer leur ligne défensive ? Jayson Oweh est une véritable bête athlétique. Voilà qui cadre bien avec la philosophie défensive des Colts, qui misent plus sur la vitesse que sur la puissance. 

22. Titans     

Elijah Moore  

  • Receveur, Ole Miss         

Qui va capter des passes à Nashville à part AJ Brown, maintenant que Corey Davis, Adam Humphries et Jonnu Smith sont partis sous d’autres cieux ? Moore occuperait à merveille le rôle d’ailier inséré, question de laisser les extrémités du terrain à Brown et à Josh Reynolds. 

23. Jets     

Greg Newsome II  

  • Demi de coin, Northwestern         

Juste le fait de regarder la position de demi de coin dans l’alignement des Jets donne mal aux yeux. Il est impensable qu’ils n’utilisent pas l’un de leurs deux choix du premier tour pour améliorer cette position. Newsome n’a donné que des miettes dans une conférence forte (Big Ten). 

24. Steelers     

Teven Jenkins  

  • Bloqueur, Oklahoma State         

Il y a quelques lacunes à combler chez les Steelers, notamment la position de demi de coin. La ligne offensive n’est toutefois plus l’ombre de ce qu’elle a été. Les Steelers veulent redorer leur jeu au sol, mais avant d’opter pour un porteur, il faut fortifier l’unité devant lui. 

25. Jaguars     

Trevon Moehrig  

  • Maraudeur, TCU         

La tertiaire des Jaguars, malgré l’ajout de Shaquill Griffin et Rayshawn Jenkins, manque de joueurs d’impact. Moehrig amènera une présence intimidante et comblera des lacunes évidentes en couverture. Il y a six autres rondes pour amener de l’aide à Trevor Lawrence. 

26. Browns     

Christian Barmore  

  • Plaqueur, Alabama         

Si Barmore tombe aussi bas, les Browns frôleront tout simplement l’orgasme collectif ! Le gros plaqueur occupe de l’espace, mais bouge aussi très bien et peut appliquer de la pression sur les quarts-arrières adverses. Le scénario serait trop beau pour être vrai. 

27. Ravens     

Kwity Paye  

  • Ailier/secondeur, Michigan         

Les Ravens ont laissé filer Matt Judon et quand une défensive est à ce point construite sur la pression sur le quart-arrière, ça commande d’agir. Paye n’a pas produit à la hauteur à Michigan, mais il a été souvent utilisé à l’intérieur. Les Ravens maximiseraient son potentiel. 

28. Saints     

Asante Samuel Jr  

  • Demi de coin, Florida State         

Les Saints n’ont pas de demi de coin réellement crédible à l’opposé de Marshon Lattimore. Plusieurs craignent le petit gabarit de Samuel, mais il joue plus gros que sa stature physique. Il a beaucoup d’expérience et s’est amélioré à chacune de ses saisons universitaires. 

29. Packers     

Rashod Bateman  

  • Receveur, Minnesota         

Il serait étonnant que Bateman glisse à ce point, mais si c’est le cas, les Packers risquent de sauter dessus. Quoique, ça doit faire 10 ans qu’on leur prédit un receveur en première ronde, ce qui ne se produit finalement jamais. L’ensemble du jeu de Bateman est solide. 

30. Bills     

Azeez Ojulari  

  • Ailier/secondeur, Georgia         

Pour passer au prochain niveau dans une conférence dominée par les Chiefs, les Bills doivent pouvoir appliquer davantage de pression. Ojulari a été fait dans un moule relativement petit (moins de 250 lb) pour sa position, mais il est explosif à souhait. 

31. Ravens     

Terrace Marshall Jr  

  • Receveur, LSU         

Les Ravens ont échangé leur immense bloqueur Orlando Brown aux Chiefs en retour de ce choix. Un autre joueur de ligne pour remplacer ? Ils en ont choisi un en deuxième ronde l’an dernier pour la relève. Avec Marshall, ils obtiendraient un receveur qui peut jouer partout et de bon gabarit. 

32. Buccaneers    

Landon Dickerson  

  • Centre, Alabama         

Les Buccaneers n’ont pas de besoin urgent et peuvent donc se permettre un choix de luxe en pensant au futur à court terme. Leur centre Ryan Jensen deviendra joueur autonome au terme de la saison, tout comme le garde Alex Cappa. Dickerson peut évoluer partout à l’intérieur.