/sports/hockey
Navigation

Les Sags balaient le Phœnix et passent en deuxième ronde

Shank a aussi dû réaliser quelques arrêts clés pour préserver l’avance des siens. Le cerbère des Saguenéens était totalement en contrôle de ses moyens.
Photo Roger Gagnon Shank a aussi dû réaliser quelques arrêts clés pour préserver l’avance des siens. Le cerbère des Saguenéens était totalement en contrôle de ses moyens.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi ont balayé le Phoenix de Sherbrooke, lundi soir, grâce à une victoire de 7-3. Les hommes de Stéphane Julien n’ont pu avoir le dessus sur la troupe saguenéenne au Centre Georges-Vézina.

Le match de lundi soir, tout comme le reste de la série, n’a pas été de tout repos pour les Sags, qui ont fait face à beaucoup d’adversité. «On savait qu’ils travailleraient très fort tout au long de cette série. En aucun temps, ils étaient battus. On a eu de l’adversité, mais je suis convaincu qu’on était bien préparés», a lancé Yanick Jean à propos du Phoenix.

Selon lui, les matchs perdus par sa troupe au Palais des Sports de Sherbrooke, avant les séries, ont permis à ses joueurs de réaliser qu’ils faisaient face à des adversaires sérieux, et les Sherbrookois sont sortis avec le couteau entre les dents lundi soir. Ils ont bombardé les Sags en première période, mais se sont cognés à un Alexis Shank en pleine forme.

Alexis Shank fait le travail

Alexis Shank a connu un fort match en réduisant les efforts du Phoenix à zéro en première période pour garder sa formation dans le match. «Ils sont sortis extrêmement forts et il a prouvé pourquoi il est un si bon gardien de but. De retraiter au vestiaire comme ça après la deuxième période et de dire: “On a offert beaucoup trop de chances de marquer de qualité à l’autre équipe. Notre gardien de but a fait le travail, c’est à nous maintenant de faire le nôtre”», a souligné Yanick Jean, qui voulait rendre le crédit qui revenait à son cerbère.

Une deuxième difficile pour le Phoenix

Les Sherbrookois ont payé le prix de leur indiscipline, alors que le premier filet de Pierrick Dubé a été le quatrième des Sags à être marqué avec l’avantage d’un homme sur la patinoire depuis le début de la série.

Plus rien n’allait pour la troupe de Stéphane Julien en deuxième période. Les Saguenéens ont marqué à cinq reprises, alors que le Phoenix ne savait plus où se mettre. Le cerbère slovaque a semblé perdre tous ses repères.

Pierrick Dubé a connu un fort match en réalisant un tour du chapeau. Son troisième but est venu encore plus creuser le fossé entre les deux formations. Le Phoenix, qui venait de marquer, a reçu une autre douche froide qui l’a empêché de revenir de l’arrière suffisamment pour remporter le match.

Les Saguenéens devront aussi bien se préparer pour la deuxième ronde des séries. L’identité de leur adversaire sera connue dans les prochains jours.