/entertainment/star-academie
Navigation

Retour confirmé et sommet de cotes d’écoute pour «Star Académie»

Le producteur exécutif de «Star Académie», Jean-Philippe Dion.
Photo Agence QMI, Joel Lemay Le producteur exécutif de «Star Académie», Jean-Philippe Dion.

Coup d'oeil sur cet article

Les bonnes nouvelles s’empilent pour Star Académie.

• À lire aussi: «Star Académie»: Marjo a toujours le goût de continuer

• À lire aussi: Star Académie: Lunou Zucchini est la finaliste féminine

Non seulement le variété a récolté ses meilleures cotes d’écoute depuis le début de la saison avec la demi-finale féminine de dimanche (1 435 000 téléspectateurs, avec un pic de 1 835 000 à 20 h, lors du numéro des musiques des Oscars avec Alexandra Stréliski, selon les données préliminaires de Numeris), mais le grand rendez-vous est officiellement assuré d’un retour à TVA à l’hiver 2022.

La bonne nouvelle n’est confirmée que depuis quelques heures, mais déjà, chez Productions Déferlantes, on rêve d’une nouvelle mouture exempte de toute trace de COVID-19 et de règles sanitaires l’an prochain.

«On souhaite qu’il n’y ait plus de pandémie, qu’il y ait beaucoup de public, qu’il y ait des artistes internationaux...», fantasme à voix haute Jean-Philippe Dion, producteur exécutif derrière Star Académie.

Des voyages?

Or, le grand manitou avance que le résultat de la présente édition de Star Académie – qui s’achèvera dimanche avec une finale opposant les candidats William Cloutier et Lunou Zucchini – ultimement, ressemble beaucoup à ce que l’équipe avait en tête, bien avant la pandémie, au moment de remettre le concept à feu pour un sixième chapitre, après neuf ans de pause.

Sans compter que les contraintes de santé publique, qui empêchaient la venue de vedettes internationales sur le plateau, ont permis aux artistes québécois de briller davantage cette année.

«Beaucoup de gens l’ont noté, certifie Jean-Philippe Dion. C’est sûr que c’est parfois en allant chercher des artistes d’ailleurs qu’on peut varier les styles, mais Star Académie sera toujours une tribune pour la chanson francophone d’ici. Ça, ça va toujours rester.»

Même au niveau des quotidiennes, le contenu ne sera pas tellement différent dans le futur, virus ou pas. Si ce n’est, peut-être, de voyages que pourraient effectuer les candidats comme ç’a déjà été le cas dans le passé.

«Évidemment, on souhaite qu’il n’y ait plus de nécessité de distanciation physique, ce qui permettrait aux profs d’être plus près des candidats. Mais il n’y a pas grand-chose que je changerais dans ces émissions-là», réitère Jean-Philippe Dion, qui soutient que la tournée d’auditions de Star Académie 2022 sera lancée «rapidement à la fin de l’été».