/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : le bilan s’alourdit dans le Bas-Saint-Laurent

COVID-19 : le bilan s’alourdit dans le Bas-Saint-Laurent
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avec 48 nouvelles infections en 24 h, le bilan de cas du Bas-Saint-Laurent inquiète tellement que le Dr Horacio Arruda a réitéré qu'un resserrement des mesures pourrait être envisagé si la situation ne s'améliore pas. 

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 899 cas supplémentaires, 14 nouveaux décès

• À lire aussi: COVID-19: amélioration en Ontario, encore un record en Nouvelle-Écosse

Questionné sur la situation dans l'Est-du-Québec lors du point de presse de mardi, le Dr Horacio Arruda a indiqué que le Bas-Saint-Laurent était sous «étroite surveillance». 

«Il semble y avoir particulièrement du côté ouest du Bas-Saint-Laurent des cas reliés à de la transmission communautaire, à des rassemblements. Le directeur [régional] de la santé publique a indiqué que ça le préoccupait beaucoup qu'il n'était pas prêt à amener la région en mesures d'urgence, mais que si ça ne s'améliore pas c'est peut-être la prochaine étape», a indiqué le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda. 

Mardi, toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent enregistraient des nouveaux cas. Les bilans les plus lourds se trouvaient dans les MRC de Rivière-du-Loup, avec 18 cas, et de Rimouski-Neigette, avec 10 cas. 

Alors que près d'une trentaine d'éclosions font rage sur le territoire, on en recense une nouvelle au département de chirurgie de l'Hôpital de Rivière-du-Loup. Jusqu'ici, six patients ont attrapé la COVID-19. 

Appel à la vaccination des 60 à 69 ans

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent demande aux personnes âgées de 60 à 69 ans de prendre rendez-vous alors que cette tranche d'âge enregistre un certain retard comparativement au reste de la province. 

55% de ces Bas-Laurentiens ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 alors que la moyenne provinciale s'élève plutôt à 73%. 

Il y a présentement 23 300 plages horaires disponibles pour la vaccination au mois de mai. 

«Pour le moment nous ne sommes pas encore dans l'inquiétude en ce qui a trait la tranche d'âge de 60 à 69 ans, on va vraiment faire de la promotion pour les inciter à prendre un rendez-vous. On est plutôt en observation pour voir quelle tangente va prendre ce groupe d'âge-là», a expliqué Murielle Therrien, responsable de la vaccination au Bas-Saint-Laurent. 

Jusqu'ici 35,3% de la population du Bas-Saint-Laurent a reçu une première dose, un chiffre qui surpasse la moyenne québécoise de 33,7%.

À VOIR AUSSI

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres