/news/transports
Navigation

Tramway de Québec: l’heure des choix pour Limoilou et Saint-Roch

La Ville rencontre les citoyens pour le tracé du tramway

text1
Illustration d’archives, Ville de Québec La Ville doit faire une mise à jour des échéanciers liés au tramway d’ici le week-end.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Québec promet aux citoyens de Saint-Roch et D’Estimauville que leur opinion sera considérée dans les choix à faire le long du tracé du tramway. 

• À lire aussi: Desserte des banlieues de Québec: le gouvernement Legault investira 844 millions $ pour 104,2 km de voies réservées

• À lire aussi: Tramway: la portion du tracé de 3 km entre Saint-Roch et D’Estimauville n’est pas encore définie

Dans une mêlée de presse ce matin, le maire de Québec, Régis Labeaume, a indiqué que les responsables du bureau de projet du réseau structurant de transport ont commencé à rencontrer les citoyens qui vivent dans les quartiers Saint-Roch et D’Estimauville. 

« Ça a bien été. Évidemment, il y a des choix à faire. Les choix vont se faire avec eux », a indiqué le maire, qui assure que le choix de son administration sur le tracé « n’est pas définitif ». 

Option privilégiée

Le tramway doit circuler dans Saint-Roch, à partir de la sortie du tunnel prévue dans le secteur du parc Jean-Paul-L’Allier. Il va filer vers le pôle Saint-Roch situé près de la rue de la Croix-Rouge.

Ensuite, il doit bifurquer vers le quartier D’Estimauville. Il y a quelques semaines, alors que les discussions étaient en cours avec le gouvernement sur le tracé final, le maire avait indiqué que l’option de la Canardière était privilégiée.

Il reste cependant la question de savoir si pour atteindre Canardière, on empruntera la 3e Avenue ou la 4e Avenue, ce qui cause bien des discussions dans Limoilou. « Il y a bien des choses à discuter avec les gens de Limoilou », dit le maire.

Dans Saint-Roch, des citoyens de la rue des Chalutiers avaient aussi dénoncé dans les derniers mois les intentions de la Ville de faire circuler le tramway dans leur rue.  

Bonne participation

La participation aux rencontres est positive, selon le maire. « Les gens comprennent la situation et on va tenter de faire les meilleurs choix avec eux autres. » M. Labeaume répète que ce projet est une « opportunité ». « Moi je sais une chose, c’est qu’un tramway qui passe dans Limoilou, c’est bon pour tout le monde. C’est un bénéfice extraordinaire. »  

D’ici la fin de la semaine, la Ville de Québec doit faire une mise à jour des échéanciers liés au tramway, notamment sur la procédure de l’appel de propositions qui permettra d’alimenter les consortiums en lice en données techniques. Le tout en prévision du futur appel d’offres formel.

-Avec la collaboration de Diane Tremblay

À voir aussi