/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: hausse des cas, baisse des hospitalisations

CANADA-HEALTH-EPIDEMIC-LOCKDOWN
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tant l'Ontario que le Québec ont assisté à un rebond des infections à la COVID-19 sur leur territoire mercredi, compensé par une amélioration de la tendance sur le front hospitalier.

• À lire aussi: AstraZeneca: «tout le monde se pose des questions»

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 1094 infections et 12 décès

Du côté de la Belle Province, le bilan quotidien est remonté à 1094 cas détectés dans les dernières 24 heures, en plus de 12 décès. Par contre, le nombre de patients hospitalisés en raison du virus (643, -24) a continué à diminuer, y compris aux soins intensifs (161, -9).

En parallèle, le Québec s'apprêtait à franchir mercredi le cap des trois millions de doses de vaccin administrées. En date de mardi, 2 967 209 injections avaient été réalisées, incluant 48 492 doses dans les dernières 24 heures, tandis que 34,2 % de la population avait reçu au moins une dose de vaccin.

Pour sa part, l'Ontario a annoncé 24 décès de plus, ainsi que 3480 nouvelles infections. Il s'agit d'un nombre dans la lignée de ceux des derniers jours, néanmoins en augmentation par rapport à la veille.

Les nouvelles étaient plus mitigées dans les hôpitaux de la province, submergés par la troisième vague. D'une part, le nombre de lits occupés par des patients terrassés par le virus a diminué (2281, -55), mais le nombre de malades aux soins intensifs a crû (877, +2), incluant un record de 605 personnes sous oxygène, soit 16 de plus que la veille.

Après l'appel à l'aide envoyé au fédéral pour obtenir des renforts de l'armée et l'arrivée d'une équipe de Terre-Neuve-et-Labrador, le gouvernement ontarien a dévoilé, en après-midi, un programme de congés maladie payés pour inciter les travailleurs aux prises avec la COVID-19 à ne pas se présenter au travail, un sujet sur lequel le parti de Doug Ford a longuement tergiversé.

Récemment, les organisations de santé publique de la région de Toronto ont été obligées de prendre des mesures pour forcer la fermeture des lieux de travail dès que cinq cas sont détectés, afin de tenter de ralentir la propagation du virus.

Maritimes

Par ailleurs, après trois journées de records consécutifs, la Nouvelle-Écosse a enfin observé un ralentissement avec 75 nouveaux cas mercredi, principalement dans la région d'Halifax.

La province des Maritimes fait présentement face à la prolifération la plus rapide du virus qu'elle a pu observer depuis le début de la pandémie sur son territoire. Pour tenter de mettre le couvert sur cette flambée de cas, le premier ministre Iain Rankin a placé sa province en confinement pour deux semaines avec une série de mesures fortes entrée en vigueur mercredi matin.

De son côté, le confinement qui était imposé dans le secteur d'Edmundston, au Nouveau-Brunswick, a été levé tard mardi après trois semaines en vigueur, tandis que huit nouveaux cas ont été détectés dans la province.

Quatre cas se sont aussi ajoutés du côté de Terre-Neuve-et-Labrador, où les autorités ont confirmé la détection d'un premier cas du variant brésilien.

Ouest

Le variant brésilien a aussi commencé à se répandre en Saskatchewan où 14 cas ont été identifiés, alors qu'il n'y en avait que cinq auparavant. Le bilan de cette province s'est aussi alourdit de 213 infections et quatre décès, des nombres dans la lignée des derniers jours.

L'Alberta, de son côté, a connu une flambée des infections qui a fait rebondir son bilan à 1839 contaminations en 24 heures, en plus de six décès.

La principale province des Prairies est présentement la plus touchée au pays par le virus, avec des données d'hospitalisations s'apparentant à celles du Québec, pour une population deux fois moindre. Mardi, certains centres hospitaliers ont d'ailleurs dû commencer à faire du délestage de chirurgies pour pouvoir prioriser les patients terrassés par le virus.

La région de Word Buffalo et celle de Banff, particulièrement touchées, seront d'ailleurs priorisées pour la vaccination, a-t-on annoncé mercredi.

Le Manitoba, de son côté, a dévoilé 189 infections et trois décès.

La situation au Canada:

  • Ontario: 455 606 (7988 décès)
  • Québec: 347 690 cas (10 908 décès)
  • Alberta: 186 679 cas (2073 décès)
  • Colombie-Britannique: 127 889 cas (1576 décès)
  • Saskatchewan: 40 614 cas (486 décès)
  • Manitoba: 38 211 cas (971 décès)
  • Nouvelle-Écosse: 2290 cas (67 décès)
  • Nouveau-Brunswick: 1890 cas (36 décès)
  • Terre-Neuve-et-Labrador: 1066 cas (6 décès)
  • Nunavut: 478 cas (4 décès)
  • Île-du-Prince-Édouard: 179 cas
  • Yukon: 81 cas (2 décès)
  • Territoires du Nord-Ouest: 51 cas
  • Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 201 896 cas (24 112 décès)

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres