/news/currentevents
Navigation

Des frères en guerre contre Marvel

Deux artistes montréalais poursuivent le géant américain qui aurait plagié l’armure d’Iron Man

Des frères en guerre contre Marvel
Capture d'écran Marvel

Coup d'oeil sur cet article

Deux artistes montréalais partent en guerre contre les géants Marvel et Disney, qu’ils accusent de plagiat pour le design de la nouvelle armure du célèbre personnage Iron Man, réclamant carrément le retrait des films du marché québécois.

« En raison de l’énorme popularité des films [de Marvel], le public croit que c’est eux qui copient les personnages Marvel, plutôt que le contraire », déplorent les frères Ben et Raymond Lai dans une poursuite civile rendue publique mardi au palais de justice de Montréal.

Les trapèzes des deux armures sont similaires tandis que le choix des couleurs des cuisses est semblable. Les deux armures sont plaquées or au niveau des cuisses.
Photo tirée de la poursuite civile
Les trapèzes des deux armures sont similaires tandis que le choix des couleurs des cuisses est semblable. Les deux armures sont plaquées or au niveau des cuisses.

Les deux comparses, qui ont fondé le studio Horizon Comics Productions en 1995, sont connus pour leur série Radix, qui met en scène des personnages aux armures futuristes et détaillées. 

L’œuvre créée en 2001 avait eu du succès, au point que le Massachusetts Institute of Technology avait plagié un personnage pour obtenir une bourse de recherche de 50 millions $. La prestigieuse institution s’était ensuite excusée.

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix sur QUB radio:

David contre Goliath

« Mais avec Marvel, c’est de la contrefaçon répétée, ont déploré les frères Lai dans une déclaration transmise par leurs avocates Julie Desrosiers et Patricia Hénault. Ça nous cause des dommages importants et a un impact sur notre capacité de gagner notre vie comme artistes. » 

C’est que selon les deux frères, Marvel, qui appartient à Disney, aurait carrément copié leur design pour créer l’armure du héros dans Iron Man

Une forme en « Y » se retrouve sur les avant-bras de même qu’un design de lames courbées. Les couleurs sont également similaires et séparent l’épaule du bras.
Photo tirée de la poursuite civile
Une forme en « Y » se retrouve sur les avant-bras de même qu’un design de lames courbées. Les couleurs sont également similaires et séparent l’épaule du bras.

Une poursuite avait été intentée aux États-Unis après la sortie du film Iron Man 3 en 2013, mais un juge avait noté trop de différences pour que la plainte soit retenue. 

Le petit studio avait ensuite renoncé à aller en appel afin d’éviter de payer les 1,5 million $ de frais d’avocats de Marvel.

Tant l’armure d’Iron Man que celle de Radix ont des lames bien visibles aux tibias. On en voit trois de chaque côté, inclinées vers le bas et de couleur or, pour y mettre l’accent.
Photo tirée de la poursuite civile
Tant l’armure d’Iron Man que celle de Radix ont des lames bien visibles aux tibias. On en voit trois de chaque côté, inclinées vers le bas et de couleur or, pour y mettre l’accent.

« Horizon n’avait tout simplement pas les moyens financiers de continuer sa bataille contre un tel géant », indique le document de cour.

Nouveau design

Or, quand le film Avengers: Infinity War est sorti en 2018, le studio a remarqué que l’armure d’Iron Man avait changé, ressemblant encore plus à son propre personnage dans Radix.

« Les signes distinctifs identifiés par le juge américain pour justifier le rejet de la poursuite d’Horizon n’existent plus dans le costume d’Infinity War », est-il indiqué dans le document de cour, en soulignant minutieusement de nombreuses ressemblances.

Les deux armures ont une plaque grise sous les aisselles, en plus d’avoir la même forme et la même taille. La couleur qui sort des mains est similaire.
Photo tirée de la poursuite civile
Les deux armures ont une plaque grise sous les aisselles, en plus d’avoir la même forme et la même taille. La couleur qui sort des mains est similaire.

Et pire encore, le studio Horizon est convaincu que Marvel l’a en plus plagié dans le design des costumes des personnages Ant-Man et la Guêpe, dans des films sortis en 2018 et 2019, et qui ont cartonné au box-office.

« Marvel connaissait le travail des frères Lai, peut-on lire dans la poursuite. L’atteinte au droit d’auteur n’est pas accidentelle. [Le géant américain] savait qu’Horizon avait des fonds limités pour défendre ses droits, encore plus à la suite de la poursuite aux États-Unis. »

Pour le studio montréalais, le comportement de Marvel n’est rien de moins « qu’oppressif, malicieux et hautement répréhensible ». 

Le haut des armures se ressemble dans la forme et les couleurs du torse, le design aux épaules comportant la même entaille au même endroit.
Photo tirée de la poursuite civile
Le haut des armures se ressemble dans la forme et les couleurs du torse, le design aux épaules comportant la même entaille au même endroit.

« Après des années de litige aux États-Unis et des sommes substantielles, ils continuent à copier nos personnages, ont commenté les frères Lai. Il est clair qu’on ne peut accepter ce comportement répété. La seule façon de faire les choses correctement était de déposer ces procédures. »

En vertu de la Loi sur le droit d’auteur, ils réclament un dédommagement qui reste encore à chiffrer étant donné qu’ils ignorent l’ampleur des revenus que Marvel se serait faits sur leur dos. Ils demandent également le retrait des films litigieux, et veulent que le studio cesse de vendre des produits dérivés.

Marvel n’a pas répondu au Journal.