/finance/business
Navigation

Projet de 100 M$ sur la plage du lac Saint-Joseph

Un homme d’affaires compte y construire à terme un ensemble résidentiel comprenant de 400 à 450 unités

Club de la plage du lac Saint-Joseph
Courtoisie Club de la plage du lac Saint-Joseph

Coup d'oeil sur cet article

La plage et le camping du lac Saint-Joseph sont sur le point de changer de mains. Le nouveau propriétaire souhaite y construire plusieurs bâtiments pour un total de « 400 à 450 unités résidentielles », a appris Le Journal.

• À lire aussi: [PHOTOS] Près de 6 M$ pour une maison à Lac-Saint-Joseph

Ces dernières années, un projet de chalets et de 150 emplacements pour des véhicules récréatifs avait été annoncé pour 2019 sur ces terrains. Le site de 1,4 million de pieds carrés devait alors devenir un endroit privé.

Ce chantier n’a toutefois jamais vu le jour. Aujourd’hui, l’homme d’affaires Éric Brideau a une entente d’achat pour le terrain avec le propriétaire sous certaines conditions. La Ville doit notamment approuver un changement au zonage pour permettre du multirésidentiel. 

D’ailleurs, une consultation publique est prévue du 12 au 27 mai pour avoir l’opinion des citoyens concernant son ensemble résidentiel.

Dès l’automne

M. Brideau espère amorcer les travaux pour son projet de villégiature en copropriété, évalué à plus de 100 M$, dès l’automne. Ce qui signifie que 2021 serait la dernière année où la plage et le camping seraient ouverts au public.

À terme, le promoteur québécois espère construire huit jumelés (16 unités), trois sections de maisons en rangées (17 unités) et sept immeubles de cinq étages comptant chacun entre 50 et 70 condos. 

« On veut créer un milieu de vie unique, a indiqué M. Brideau. En plus de la plage, il va y avoir sur le plateau central une piscine, un spa, un gym et un espace foyer. Il va également y avoir un terrain de tennis et de pétanque. »

Plus de 40 % d’espaces verts

Les travaux devraient s’échelonner sur une période « de cinq ans ». Pour chaque arbre coupé, M. Brideau, qui est aussi résident de Fossambault-sur-le-Lac, promet d’en planter un nouveau sur le site. Il affirme que son ensemble résidentiel sera composé de « 44 % d’espaces verts ».  

Le promoteur promet de réaliser les travaux les plus importants à l’extérieur de la saison estivale afin de minimiser l’impact pour les citoyens. 

Les premiers immeubles devraient être livrés à l’automne 2022. La première phase est estimée à 70 unités résidentielles.

« On s’est engagé à ne pas faire de gros travaux durant la saison estivale. On sait à quel point c’est important pour les gens », a noté M. Brideau, qui a trois associés dans ce projet. 

« En reconvertissant ce site en copropriété, il va y avoir moins de visiteurs dans le secteur », poursuit-il.

La plage, anciennement connue sous le nom de Plage Germain, sera alors réservée aux propriétaires des immeubles et des maisons. Ils pourront également profiter de la marina qui demeure dans les plans.

Le camping du lac Saint-Joseph ne compte pas de saisonnier, précise M. Brideau, donc aucune expulsion ne sera nécessaire pour réaliser ce complexe baptisé Club Plage Lac St-Joseph. Il assure également que ce projet n’exigera pas l’ajout d’infrastructures municipales.


Par le passé, la Ville de Fossambault-sur-le-Lac s’est montrée à plusieurs reprises ouverte à un développement sur ce site.