/news/politics
Navigation

Le maire de Gaspé sollicite un troisième mandat

Daniel Cote
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL Daniel Côté, maire de Gaspé

Coup d'oeil sur cet article

En poste depuis 2013, le maire de Gaspé et vice-président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Daniel Côté, tentera d’obtenir un troisième mandat à la mairie. 

• À lire aussi: Toujours compliqué de faire arriver des travailleurs étrangers à la ferme

• À lire aussi: Des billets d'avion à rabais pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

• À lire aussi: Sondage Léger: la vie à Gaspé fait rêver

M. Côté veut compléter les dossiers d’infrastructure en cours comme la revitalisation de Rivière-au-Renard, capitale des pêches ou la réalisation de l’aqueduc de L’Anse-au-Griffon, s’il était réélu le 7 novembre prochain.

Parmi ses priorités : le complexe sportif qui est en fin de vie. La Ville a soumis un projet de 20 millions $ à Québec, mais celui-ci n’a pas été retenu par le gouvernement. 

«C’est un dossier qui doit être revu pour être capable de cadrer dans les critères des programmes du gouvernement. Il faut tellement le reformuler que pour moi, c’est pratiquement un nouveau dossier», explique l’élu. 

  • Écoutez l’entrevue de Daniel Côté au micro de Caroline St-Hilaire, sur les ondes de QUB radio:   

Par ailleurs, le maire sortant compte poursuivre les démarches sur les questions du manque de logements et de places en garderie, qui freinent le développement économique de la plus importante ville de la Gaspésie.

En plus d’être maire, Daniel Côté est préfet de la MRC de la Côte-de-Gaspé et président de la Régie intermunicipale de transport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

À l’UMQ, en plus d’être le second de la présidente et mairesse de Sainte-Julie, en Montérégie, Suzanne Roy, M. Côté préside le comité sur le transport aérien et sur le manque de places en garderie.