/weekend
Navigation

L’artiste aux multiples facettes

WE 0501 LIVRES
François Dompierre
Photo courtoisie François Dompierre

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir composé plus de 200 chansons et signé la musique d’une cinquantaine de films, l’artiste compositeur, musicien et chef d’orchestre François Dompierre qui est aussi écrivain, amoureux de cuisine et ancien animateur radio a récemment lancé son autobiographie. S’il était mal à l’aise à parler de lui dans un livre, il a plutôt choisi, à travers ses récits, de parler des autres, ceux qu’il a fréquentés et qui ont eu un impact significatif dans son cheminement.

« J’ai parlé de moi à travers le biais des personnes que j’ai rencontrées », souligne d’entrée de jeu François Dompierre. Ces gens, ce sont bien sûr des artistes qu’il a côtoyés ou avec qui il a travaillé, on pense entre autres à Pauline Julien, Monique Leyrac, Renée Claude ou bien Félix Leclerc, mais ce sont aussi des personnes d’autres univers, dont des chefs d’orchestre aussi bien que des publicitaires ou des gastronomes.

L’homme qui a mis un an pour écrire sa biographie sans s’autocensurer s’estime encore loin de la retraite. S’il se passionne pour une multitude de choses, sa véritable passion demeure la création. « La création d’abord, mais aussi la communication », indique l’auteur qui a découvert la musique à l’âge de 4 ans. « Je suis quelqu’un qui partage à travers l’écriture et la musique », confie-t-il. 

Déjà, dans la vingtaine, alors qu’il étudie au Conservatoire de musique de Montréal, il met sa créativité à profit en improvisant du jazz dans l’idée d’impressionner ses amis tout en étudiant l’orgue. Jeune, il fait de l’équitation, du vélo, comme les autres garçons de son âge, mais aime aller au concert et au théâtre.

Si la créativité occupe une très belle place dans la vie du compositeur, on comprend que l’anxiété en prend une trop grande. Enfant, déjà il est angoissé, puis à l’aube de sa vie d’adulte, il vit des crises de panique, horrifié par les tourments de la vie et par l’idée de se voir incapable d’être en contrôle de ce qui l’entoure. Impuissant face à son existence qui semble défiler devant lui sans avoir d’emprise sur celle-ci, il est aussi habité par le sentiment d’avoir perdu la raison. « Au fil du temps, j’ai changé ma façon de penser », précise-t-il. 

L’amour de la musique

Parmi les 200 chansons qu’il a créées, on compte L’âme à la tendresse et la comédie musicale de Michel Tremblay Demain matin, Montréal m’attend. Son disque éponyme de musique instrumentale est l’un de ses grands succès avec près de 100 000 exemplaires vendus. Mais son amour de la musique s’exprime aussi par la création de bandes sonores d’une cinquantaine de films. Il a travaillé avec de nombreux réalisateurs, dont Denys Arcand, Jacques Godbout et Jean Beaudin pour ne nommer que ceux-ci. Ses compositions sont aussi jouées en concert tant au pays qu’à l’étranger. Parallèlement, il conçoit de la musique pour des publicités, même s’il se fait regarder de haut par ses camarades artistes qui dédaignent quelque peu l’idée de compromettre le talent artistique pour la cause commerciale. Pourtant, Dompierre y prend plaisir.

Des années plus tard, la musique, il la racontera pendant 12 ans au micro de la radio d’ICI Musique alors qu’il anime l’émission Les détours de Dompierre. « La vie m’a comblé, j’ai fait la vie que je voulais faire en allant dans plusieurs directions », reconnaît l’auteur.

Ses trois femmes

Outre ses succès musicaux, François Dompierre nous parle dans son livre de ses autres passions dont ses trois femmes.

On découvre également que la randonnée pédestre est une autre de ses passions. Pour preuve, il parcourt pas moins de 500 km en sentier chaque année. Il offre également des ateliers culinaires chez lui. « J’ai une formation en boulangerie, j’aime faire des desserts pour mes enfants », lance Dompierre. « D’ailleurs, c’est moi qui fais toute la cuisine à la maison. Ne pas aller au restaurant durant la pandémie ne me manque pas, cuisiner est aussi une passion depuis 40 ans. » Il pense d’ailleurs à travailler sur un livre de cuisine éventuellement.

  • François Dompierre a reçu plusieurs prix et distinctions au cours de sa carrière. Il est notamment chevalier de l’Ordre national du Québec et membre de l’Ordre du Canada. Il a également reçu le Prix Hommage de l’Académie du cinéma québécois en 2016.
  • Il est aussi l’auteur de deux livres gourmands et de la biographie de Monique Leyrac.
  • On peut en apprendre davantage sur son site internet : www.francoisdompierre.com
Amours, délices et orgues<br/>
Récits d’une vie plurielle<br/>
François Dompierre<br/>
Les Éditions La Presse<br/>
365 pages
Photo courtoisie
Amours, délices et orgues
Récits d’une vie plurielle
François Dompierre
Les Éditions La Presse
365 pages