/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Redécouvrir le soave

Redécouvrir le soave
Photo Patrick Désy

Coup d'oeil sur cet article

Longtemps boudé par les amateurs, le soave est encore considéré comme un petit vin blanc de seconde zone. Détrompez-vous! Grâce à la persévérance et aux soins de quelques producteurs, l’appellation peut aujourd’hui produire de petites merveilles.

Si je vous demande de nommer un vin de la Vénétie, vous risquez de me dire Amarone ou Valpolicella. Non sans raison. Cette magnifique région du nord-est de l’Italie produit effectivement une majorité de vins rouges qui sont souvent excellents. C’est un peu moins vrai pour le Valpolicella classico, mais on y reviendra. En outre, on oublie souvent que la Vénétie produit aussi de très jolis vins blancs, notamment à Soave. 

L’ennui, c’est que les vins de cette appellation ont plus souvent été reconnus par leur volume de production que pour la qualité de l’expression de leur terroir. Le garganega, cépage roi qui doit compter pour au moins 70% dans la composition du vin, peut donner des vins fades et insipides lorsqu’il provient des plaines dont les sols sont essentiellement sableux. Dès qu’on se donne la peine de le planter en altitude, notamment sur les sols noirs volcaniques composés de basalte, le garganega peut donner des vins lumineux et énergiques. 

Prà

C’est le cas de ceux élaborés par Graziano Prà du domaine éponyme dont les vignes sont situées majoritairement à Monteforte D’Alpone, dans le cœur de l’appellation Soave. La plupart ont été plantées dans les années 1970 par son père et son grand-père qui, à l’époque, vendaient le raisin plutôt que d’embouteiller leur propre vin. Convaincu de la qualité du terroir, Graziano Prà va tranquillement, mais sûrement faire passer l’ensemble de ses parcelles en culture biologique, ce qui n’est pas une mince affaire lorsqu’on parle d’un vignoble d’environ une trentaine d’hectares (dont sept autres en Valpolicella). Le résultat est remarquable avec des vins salins, floraux, équilibrés et élégants. 

Buvez moins. Buvez mieux.


Prà, Otto 2020, Soave Classico, Italie

19,95$ - Code SAQ 11587134 – 12,5% - 3,5 g/L - Biologique

C’est «l’entrée de gamme» du domaine. Le vin est issu de vignes ayant une moyenne d’âge se situant entre 30 et 60 ans, ce qui est rare pour la région. Un blanc cristallin, vif et bien sec doté d’une texture délicate. Des parfums précis et agréables d’amande, de citron et de pomme verte. À servir bien frais à l’apéro avec des huîtres, des acras de poisson ou des calmars frits.

★★★ $$ 


Prà, Staforte 2018, Soave Classico, Italie

29,50$ - Code SAQ 14101224 – 12,5% - 1,6 g/L - Biologique

On monte en gamme avec une sélection des meilleurs raisins. Vinifié en cuve inox, le vin subit un bâtonnage soutenu pendant six mois, ce qui lui apporte un supplément de texture. Des parfums agréables et plus complexes: jasmin, miel, poire, fleur blanche. Le vin paraît aussi plus rond que l’Otto, avec toujours cette même vivacité et un supplément de délicatesse. Bonne persistance en bouche sur des notes salines et d’amande fraîche. Parfait avec le poisson, le homard ou le crabe des neiges.

★★★ 1⁄2 $$ 1⁄2 

Légende  

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel  

  • Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.  
  • Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.  
  • Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.