/finance
Navigation

COVID-19: suspension de certains travaux au chantier de La Romaine

barrage Romaine 3
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une éclosion de COVID-19 sur le chantier du projet hydroélectrique de La Romaine a forcé Hydro-Québec à suspendre une partie des travaux et à resserrer les mesures sanitaires dès lundi. 

À ce jour, 19 travailleurs ont contracté le virus, soit 17 employés d'une entreprise non identifiée et deux d'Hydro-Québec.

Conséquemment, les travaux jugés non essentiels sont suspendus pendant deux semaines, tandis qu'environ 200 travailleurs doivent être évacués.

Entre 180 et 200 travailleurs resteront malgré tout sur le chantier, essentiellement pour des travaux à la future centrale Romaine-4.

La direction de la santé publique de la Côte-Nord a confirmé que l’enquête épidémiologique suit son cours et que des audits sur les mesures de prévention de la COVID-19 ont été réalisés

Un test négatif à la COVID-19 sera désormais requis pour tous les travailleurs, ce qui n’était pas le cas la semaine dernière lors des premiers jours de l’éclosion.

«Des règles plus strictes seront appliquées. Les gens qui vont vouloir réintégrer le chantier vont effectivement, à l’arrivée, passer un test de dépistage. Ce sera la nouvelle donne à partir de maintenant, du moins, jusqu’à ce qu’on ait complètement endigué cette éclosion-là», a précisé le porte-parole d’Hydro-Québec, Francis Labbé.

Cette pause partielle du chantier n’entrainera pas de retard sur l’échéancier du chantier, a affirmé Hydro-Québec.

L’installation d’un pont roulant est en cours à la future centrale Romaine-4. Cet équipement servira à installer les équipements à l’intérieur de la centrale, dont les groupes turbine-alternateur.