/finance
Navigation

La majorité des Québécois bénéficient d’un remboursement d’impôt pour 2020

Coup d'oeil sur cet article

La plupart des Québécois n’ont pas attendu pour remplir leur déclaration d’impôt cette année et la démarche a été payante pour 56 % d’entre eux, qui ont pu bénéficier d’un remboursement de la part de Revenu Québec.

À l’inverse, près de 37 % des citoyens qui ont transmis leur dossier se retrouvent avec un solde à payer, a indiqué Revenu Québec par voie de communiqué, lundi.

Le nombre de déclarations reçues par l’agence provinciale a d’ailleurs connu une légère augmentation, avec 92 % qui ont été envoyées comparativement à 90 % à la date limite pour transmettre les documents l’année passée.

«Ces résultats démontrent l’importance des services en ligne pour les Québécois, particulièrement dans le contexte sanitaire exceptionnel que nous vivons actuellement», a avancé Revenu Québec, incitant sur l’utilisation des services électroniques afin de favoriser les interactions avec la clientèle.

«L’objectif de Revenu Québec est de transmettre un remboursement ou de délivrer un avis de cotisation deux fois plus rapidement que lorsqu’une déclaration est envoyée par la poste, soit en aussi peu que 14 jours», a ajouté l’agence du revenu.

Pour ceux qui n’ont pas encore commencé les démarches, rappelons qu’aucune pénalité et aucun intérêt ne seront imposés d’ici le 31 mai prochain, conformément à l’annonce faite en avril par le ministre des Finances.

Après cette date, des pénalités s’élevant à 5 % du solde impayé et une pénalité additionnelle de 1 % par mois de retard pourront être appliquées, a mentionné Revenu Québec.

Les particuliers et leur conjoint qui déclarent des revenus d’entreprise ont quant à eux jusqu’au 15 juin pour leur déclaration.

En ce qui concerne les Québécois qui ont reçu des prestations d’aide pour la COVID-19 et qui ont gagné un revenu imposable de moins de 75 000 $, aucun intérêt ne sera appliqué sur leur solde d’impôt pour 2020 pendant un an.